Le Mondial du Bâtiment se réinvente pour 2022
Mondial du Bâtiment

Le Mondial du Bâtiment se réinvente pour 2022

Maya Pic |  le 28/01/2021  |  BatimatMondial du bâtimentSalonParisFrance

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Artisans
Batimat
Mondial du bâtiment
Salon
Paris
France
Vie du BTP
Stores et fermetures
Négoce
Valider

De retour à Paris intra-muros pour sa prochaine édition, le Mondial du Bâtiment se transforme pour répondre aux attentes des professionnels et redonner des perspectives de croissance aux trois salons, Batimat, Idéobain et Interclima.

Du 3 au 6 octobre 2022, le salon s’installera de nouveau à Paris, Porte de Versailles, après quatre éditions à Paris Nord Villepinte. Plus qu’un simple retour aux sources, il s’agit pour l’organisateur Reed Expositions France, aux côtés de l’Afisb et d’Uniclima, de repenser l’événement dans sa globalité. Avec trois grands axes : un format plus convivial et plus économique, un salon hybride « augmenté » grâce au digital et une démarche engagée sobre et responsable.


Un salon plus convivial


Loin du gigantisme des aménagements de Villepinte, le Mondial du Bâtiment 2022 proposera aux industriels une nouvelle façon d’exposer, avec des tailles de stands limitées et des formules tout inclus : 5 modules standards d’exposition seront proposés (9 m², 18 m², 36 m², 54 m² et 99 m²), avec 4 formules d’aménagement et 3 options de personnalisation. Aucun stand d’exposant ne pourra excéder la surface de 99 m² au sol. Les plans sont d’ores et déjà dessinés et les exposants pourront choisir leur emplacement dès l’inscription.

Les trois salons occuperont les Pavillons 1 à 6, récemment rénovés, sur une surface d’exposition de plus de 140 000 m². Batimat sera déployé sur les Pavillons 1 (Gros œuvre, structure et enveloppe, Construction Tech’, Hors-site, Interior&Garden, Véhicules utilitaires), 2.1 (Pavillons internationaux), 4 (Matériel de chantier et outillage), 5 et 6 (Menuiserie et fermeture). Idéobain occupera les Pavillons 2.2, 2.3 et 3, et Interclima le Pavillon 3.


Un salon « augmenté »


Certes le digital jouera un rôle crucial sur cette prochaine édition. Mais l’expérience de la crise sanitaire a également replacé la valeur de l’humain au centre des préoccupations. Aussi Reed Exposition mise sur l’addition des deux, le physique et le digital, avec un salon hybride. « Les professionnels ne souhaitent pas le tout-digital, souligne Guillaume Loizeaud, directeur du Mondial du Bâtiment. Le cœur du moteur, l’élément-clé de notre stratégie, repose sur le contact, les rapports humains et les échanges. Mais le nouveau rôle du salon est aussi d’accompagner les professionnels toute l’année grâce au digital. »

Aussi, les 4 jours de salon physique (avec 300 000 visiteurs attendus) seront complétés par deux principaux dispositifs digitaux : une Web radio format Podcast avec Batiradio, et une plateforme de contenu, le Blog du Mondial du Bâtiment.
Chaque 1er vendredi du mois, Batiradio proposera une matinée de décryptage des grandes tendances de la construction. Premier rendez-vous le vendredi 2 avril 2021, autour du thème « En quoi la RE2020 permettra-t-elle de construire plus durable ? ».
Quant au Blog du Mondial du Bâtiment, qui sera lancé en mai 2021, il mettra à disposition des utilisateurs, outre un showroom virtuel et des vidéos démos, une large base de données de fiches produits enrichies d’avis d’utilisateurs.


Un salon éco-engagé


Reed Expositions entend également faire du Mondial du Bâtiment un salon plus sobre et exemplaire, en s’inscrivant dans une démarche RSE autour de quatre priorités : réduction de l’empreinte carbone, gestion des déchets, restauration responsable, achats responsables.

Les émissions carbone seront réduites à travers diverses actions (optimisation de la logistique et des transports, écoconception des aménagements). Le bilan carbone sera mesuré et communiqué en fin de salon. Les déchets seront réduits de 10% minimum (stands packagés, recyclage des moquettes, tri des déchets à la source, multiplication des flux de collecte…). La lutte contre le gaspillage alimentaire sera renforcée (gestion des surplus, valorisation des bio-déchets, conditionnement et alimentation responsable…). Enfin, seront privilégiés les achats auprès du STPA (secteur du travail protégé et adapté) ainsi que les produits et services respectueux de l’environnement.

Plan Mondial du Bâtiment 2022
Plan Mondial du Bâtiment 2022

Commentaires

Le Mondial du Bâtiment se réinvente pour 2022

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Concevoir et construire un immeuble de bureaux

Concevoir et construire un immeuble de bureaux

Date de parution : 02/2021

Voir

(Ré)investir les toits

(Ré)investir les toits

Date de parution : 11/2020

Voir

Marchés privés de construction : guide de rédaction des contrats

Marchés privés de construction : guide de rédaction des contrats

Date de parution : 11/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil