En direct

Le ministère de la Défense a vendu 77 immeubles en 2005

Defawe Philippe |  le 06/04/2006  |  France

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

France
Collectivités locales
Valider

La Mission pour la réalisation des actifs immobiliers du ministère de la Défense (MRAI) a indiqué avoir vendu 77 immeubles en 2005 pour un montant de 122 millions d'euros, ce qui porte à 1.850 le nombre de biens vendus depuis sa création en 1987.
La MRAI vend le patrimoine urbain ou rural abandonné par l'armée et procède aux études de reconversion des sites.
Son dirigeant Jacques Brucher a indiqué que cette structure était actuellement en charge de "près de 600 dossiers représentant 7000 hectares", terrains d'exercice, immeubles fortifiés, casernes, bases aériennes, "de 200 mètres carrés à plusieurs centaies d'hectares".

Depuis sa création, la MRAI a vendu des immeubles pour un total d'environ 846 millions d'euros. Le montant des ventes de l'année 2005 représente plus du double de la moyenne annuelle du fait de la cession de trois immeubles parisiens pour un total de 70,2 millions, a précisé M. Brucher.
La plupart des ventes sont réalisées au profit des collectivités locales qui procèdent à leur réaménagement, ce qui se traduit, y compris pour les grandes surfaces rurales, par une transformation en zone urbaine ou en zone d'activités.

Ainsi, M. Brucher a-t-il cité les 300 hectares de l'aérodrome de Damblain (Vosges), destinés à un "parc d'activités logistiques et industrielles", les 62 hectares du camp d'Idron (Pyrénées-Atlantiques), promis à un programme de logements et à un pôle économique, ou encore les 41 hectares du camp de Hourtin (Gironde), destiné à devenir un "complexe de loisirs et de congrès" avec logements, bureaux et commerces.
Jean-Pierre Aubert, délégué interministériel aux restructurations de défense (DIRD), a quant à lui indiqué qu'en dix ans d'activité, la DIRD avait créé 25.000 emplois dans les zones délaissées par l'industrie de l'armement ou par l'armée, après intervention de la MRAI.

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil