En direct

Le mérule menace les bois de construction

JEAN-LOUIS TOUMIT |  le 23/05/2003  |  BoisEnvironnementEntreprisesFrance Europe

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Bois
Environnement
Entreprises
France
Europe
Santé
Immobilier
Technique
Hygiène
Valider
Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement lemoniteur.fr - édition Abonné

Les champignons prolifèrent dans les maisons trop humides et mal ventilées où ils causent des dégâts considérables sur les bois en oeuvre. Ennemi numéro 1 : le mérule, qui traverse les murs et transporte de l'eau pour attaquer le bois sec. Le coût de l'intervention est élevé, car il faut souvent mettre à nu la structure et reprendre les parties atteintes, avant d'appliquer un traitement fongicide sur l'ensemble.

Il n'y a pas que les termites qui aiment les charpentes, les parquets et les menuiseries des bâtiments. Pour peu que le [...]

Cet article est réservé aux abonnés, abonnez-vous ou connectez-vous pour lire l’intégralité de l’article.

Déjà abonné

Saisissez vos identifiants

Mot de passe oublié ?
Se connecter

Pas encore abonné

En vous abonnant au Moniteur, vous bénéficiez de :

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil