En direct

Le menuisier vosgien Mercier-David confirme sa concentration sur le PVC
Sur son banc d’essai, l’entreprise impose à ses produits trois fois la contrainte exigée par le CSTB en matière de sécurité: une mise en pression puis dépression de 1 800 pascals. - © © Mercier-David / Arnaud Willaume

Le menuisier vosgien Mercier-David confirme sa concentration sur le PVC

Philippe Bohlinger |  le 14/02/2017  |  RéglementationNormesTechnique

La certification en cours d’une nouvelle fenêtre de plus grande dimension accompagne le 30e anniversaire de Mercier-David, fabricant de menuiseries PVC. La PME vosgienne de 95 salariés s’estime confortée dans sa stratégie du moyen-haut de gamme pour les chantiers de rénovation des particuliers.

A 30 ans, Mercier-David est un athlète de la menuiserie PVC moyen-haut de gamme au top de sa forme. L’entreprise des Vosges, qui célèbre son anniversaire en ce moment, se sent plus que jamais confortée dans sa stratégie: jouer simultanément sur les deux terrains de la fabrication et de la pose, pour coller aux attentes de sa cible commerciale, les chantiers de rénovation des particuliers.

La zone de chalandise de la société de 95 salariés correspond au rayon d’action de sa cinquantaine d’artisans-poseurs. Ils œuvrent dans un périmètre de 300 kilomètres autour du siège de Sainte-Marguerite (Vosges), tandis que le maillage commercial est assuré par deux agences vosgiennes (Epinal et Neufchâteau) et une implantation à Nancy (Meurthe-et-Moselle).

Mercier-David assure la pose de ses menuiseries PVC dans un périmètre de 300 km autour de son siège vosgien.
Mercier-David assure la pose de ses menuiseries PVC dans un périmètre de 300 km autour de son siège vosgien.

«Nous ne souhaitons pas fabriquer des fenêtres qui se contentent de fermer», avertit Pierre Mercier, président de l’entreprise familiale qu’il codirige avec Thierry David. Le tandem d’entrepreneurs garantit dix ans – mécanismes compris – ses gammes de fenêtres, portes d’entrée, portails, etc. Un positionnement qualitatif plutôt pertinent sur un marché hexagonal qui intéresse aussi les industriels des pays de l’Est.

En ce début d’année, sur son banc d’essais, Mercier-David teste un prototype à deux ventaux de 2 mètres sur 2,5 mètres, près de 40% plus grands que la gamme précédente, en vue de la certification auprès du Centre scientifique et technique du bâtiment (CSTB). Après les tests de perméabilité à l’air et d’étanchéité à l’eau, l’entreprise s’est imposée, comme pour tous ses produits, trois fois la contrainte exigée par le CSTB en matière de sécurité: elle opère une mise en pression puis dépression de 1 800 pascals, l’équivalent de vents de 195 km/h.

Profilés de couleur

Son positionnement dans le «sur-mesure» n’a pas conduit la société à automatiser fortement ses outils industriels, d’où sortent en moyenne 80 fenêtres par jour. Dans les 2 000 m2 d’ateliers, la découpe des profilés PVC de 6,5 mètres et leur renforcement par des inserts métalliques continue d’être réalisé à la main. L’étape de soudage des profilés constitue la seule concession à l’automatisation.

Même en léger recul, la part de marché du PVC en France n’a pas incité Mercier-David à élargir sa gamme à l’aluminium, pourtant en constante progression: «Les produits aluminium apparaissent plus nobles, mais ils intègrent de plus en plus des barrettes de PVC pour garantir une bonne rupture des ponts thermiques», argumente, Pierre Mercier. Pour surmonter la crise du bâtiment, l’entreprise s’est ouverte aux profilés de couleur. Cette gamme a le vent en poupe puisqu’elle représente 28% des fenêtres PVC vendues en 2015 en France, contre 26% en 2012 (étude de TBC Générateur d’innovation).

Avec un chiffre d’affaires annuel stable à 15 millions d’euros, l’entreprise dit être à l’affût d’opportunités de croissance externe. Son principal frein réside dans la nécessité d’accompagner une éventuelle acquisition par le recrutement de menuisiers-poseurs qui soient bien formés à ses critères d’exigences.

Commentaires

Le menuisier vosgien Mercier-David confirme sa concentration sur le PVC

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur