En direct

Le marché du bricolage quasi étal en 2013

P.F. |  le 25/06/2014  | 

Conjoncture -

Selon les données de l'Union des industriels du bricolage (Unibal), les ventes se sont établies à 24,48 Md€ l'an dernier (-0,1%) dont 76% via les grandes surfaces de bricolage (+0,25%) et 17% via le négoce (+0,30%).

Bilan en demi teinte pour le marché du bricolage en 2013: le chiffre d'affaires de la filière s'est établi à 24,48 Md€, en très léger recul par rapport à 2012 (-0,1%), selon les données communiquées ce 23 juin par l'Union des industriels du bricolage, du jardinage et de l'aménagement du logement (Unibal). S'il s'agit du premier recul des ventes depuis 2009, la filière bricolage s'en sort relativement bien si l'on considère les très mauvaises conditions météorologiques du début 2013 et surtout les difficultés persistantes des marchés du bâtiment, qui impactent beaucoup plus durement les autres canaux de distribution comme le négoce (-3,1% toutes filières confondues). Pour Frédéric Sambourg, président de la Fédération des magasins de bricolage, l'une des explications réside dans l'ouverture de nouvelles surfaces de vente (407 000 m² autorisés en 2013, dont les deux tiers en création), notamment en zone rurale.

Un rebond sensible pour les premiers mois de 2014

Concernant les circuits de distribution, les grandes surfaces de bricolage (GSB) se taillent toujours la part du lion avec 76% de parts de marché (voir tableau ci-dessus), le négoce restant un challenger solide avec une PdM de 17%. Les autres circuits de distribution souffrent plus, et notamment les grandes surfaces alimentaires dont le CA bricolage passe sous le milliard d'euros à 965 M€ (-4,45%) pour une PdM de 4%.

Pour les premiers mois de l'année 2014 l'activité connaît un net rebond, vraisemblablement du fait de meilleures conditions météorologiques. Le rythme de croissance semble cependant s'essoufler, passant de +7% en mars à -0,3% en mai. Sur douze mois glissants, la tendance reste positive à +2,5% fin mai selon les données de la Fédération des magasins de bricolage. L'Unibal affiche une progression plus forte encore, à +4,8% fin mai.

Un code de bonne conduite entre industriels et distributeurs

Après la présentation du bilan chiffré du marché du bricolage en 2013, l'Unibal et la FMB ont annoncé la conclusion d'un nouveau code de bonne conduite concernant leurs pratiques commerciales, remplaçant celui adopté en 1993. Ce document "marque le fait que nous ne sommes pas dans un marché marqué par l'affrontement mais dans une filière consciente qu'il existe un intérêt supérieur", a souligné Gilles Caille, qui réalisait avec cet accord l'un de ses derniers actes en tant que président d'Unibal (voir ci-dessous). L'un des enjeux principaux concerne les décisions de déréférencement: le nouveau code de bonne conduite fixe des délais très précis en fonction de la part du CA déréférencé et de l'ancienneté des relations, allant jusqu'à un an pour les fournisseurs travaillant depuis plus de 5 ans avec l'enseigne concernée. Le délai minimal pour les MDD est même porté de 3 à 6 mois, indépendamment de toute autre considération.Rupture commerciale, délais de règlement et livraisons figurent parmi les autres points abordés dans le document.

Jean-Eric Riche nouveau président d'Unibal

L'Union des industriels du bricolage (Unibal) change de président
L'Union des industriels du bricolage (Unibal) change de président
Après 22 ans de mandat, Gilles Caille a quitté la président d'Unibal, remplacé ce 25 juin par Jean-Eric Riche, patron de l’entreprise française Debflex. Cette société (CA de plus de 40M€) est spécialiste du matériel électrique (coffrets, câbles, appareillages, connectique, éclairage…) avec un catalogue de 3 000 références positionné plutôt sur l’entrée de gamme.

Commentaires

Le marché du bricolage quasi étal en 2013

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

Code pratique du patrimoine et de l’intervention sur le bâti existant

Code pratique du patrimoine et de l’intervention sur le bâti existant

Livre

Prix : 75.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX