Le marché des logements occupés a baissé depuis 2005

Defawe Philippe |  le 05/02/2008  |  France

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

France
Immobilier
Valider

La part des ventes de logements occupés dans les transactions immobilières a baissé depuis 2005, en raison notamment d'un moindre intérêt des investisseurs pour le logement ancien, selon une étude de la société de conseil en immobilier Ad Valorem et des Notaires de France publiée mardi.

En Ile-de-France, le volume des ventes d'appartements occupés a représenté 5,5% des transactions en 2007 contre 6,3% en 2006 et près de 7% en 2005, selon cette étude. Pour les appartements en province, cette part est passée de près de 10% en 2005 à 7,5% en 2007.
Un des facteurs de diminution est "la baisse des rendements locatifs du logement ancien, qui a amené de nombreux investisseurs à se tourner vers le neuf et ses avantages fiscaux", qui compensent la baisse des rendements, expliquent les auteurs dans un communiqué.
En outre, les taux de rendement baissent au moment où les taux d'intérêt augmentent, soulignent-ils.
Enfin, "les freins réglementaires intervenus ces deux dernières années ont, semble-t-il, découragé les propriétaires de procéder à de nouvelles mises en vente", ajoutent-ils.
En l'occurrence, le marché des logements occupés a subi les effets d'une loi visant à réglementer les ventes par lot, qui ont "contribué de manière significative au développement de l'investissement locatif pendant plusieurs années" en permettant "aux locataires de devenir propriétaires de leur logement ou aux investisseurs privés de faire un achat locatif".
A côté des grands propriétaires institutionnels et des particuliers, la part des sociétés civiles immobilières (SCI) parmi les acquéreurs progresse, en doublant en dix ans.
Les prix des appartements occupés ont quant à eux progressé, passant, en Ile-de-France, de 3.250 euros le mètre carré en moyenne en 2005 à 3.684 euros en 2006 et 4.098 euros en 2007. En province, les prix atteignaient 1.622 euros le mètre carré en 2005, puis 1.861 euros en 2006 et 1.941 euros en 2007.
©AFP

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Évaluer un terrain à bâtir par la comparaison ou le compte à rebours immobilier

Évaluer un terrain à bâtir par la comparaison ou le compte à rebours immobilier

Date de parution : 06/2019

Voir

L'expertise immobilière en 50 fiches pratiques

L'expertise immobilière en 50 fiches pratiques

Date de parution : 09/2018

Voir

Traité des baux commerciaux

Traité des baux commerciaux

Date de parution : 12/2017

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur