En direct

Le manège de Montrouge réhabilité en logements sociaux

ANNE-SOPHIE PEDEGERT |  le 24/01/2014  |  Collectivités localesBâtimentLogement socialHaute-VienneImmobilier

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Collectivités locales
Bâtiment
Logement social
Haute-Vienne
Immobilier
Logement
Technique
Valider
Limoges -

Situé près de la caserne Marceau, dans le centre de Limoges (Haute-Vienne) et construit dans la seconde moitié du XIX e siècle, l’ancien manège équestre de Montrouge est abandonné depuis longtemps. Il a été cédé par l’armée à la Ville de Limoges qui l’a mis à disposition de l’office public de l’habitat, Limoges Habitat, pour réaliser 37 logements sociaux, du T2 au T4. Pour garder le caractère remarquable de l’ensemble avec ses murs périphériques en maçonnerie traditionnelle et ses linteaux en brique, Aedificare Architectes, maître d’œuvre de l’opération, a pris le parti de s’appuyer sur les « notions de continuité urbaine et de respect du patrimoine, de transformation de la ville sur elle-même et de densification des îlots ».

Brique, zinc et bois

L’enveloppe extérieure du manège de cavalerie a donc été conservée et le programme de logements s’est glissé à l’intérieur du périmètre existant. Ses formes déstructurées et son matériau, le zinc aux reflets rouges, ont facilité le dialogue avec le mur existant et ses éléments d’ornement en brique. Le vide généré a permis de trouver des terrasses au premier niveau. Les logements, tous différents, sont très clairs et spacieux avec leurs espaces ouverts.
L’opération, d’un montant de 4,4 millions d’euros TTC, a duré vingt-deux mois. Parmi les entreprises qui ont participé au chantier figurent Lavaud et Fils, (gros œuvre), SOPCZ (couverture et bardage zinc), Côté Murs (ravalement), Faure Menuiseries (menuiseries extérieures PVC), Jouandou (métallerie), Scomil Bâtiment (menuiseries intérieures). Mise en location au mois de novembre, la résidence a obtenu la certification « Habitat et Environnement » et le label « Bâtiment basse consommation », notamment grâce à sa conception en murs ossature bois, à sa charpente en lamellé-collé et à sa couverture en zinc. L’adjonction d’un chauffage collectif au gaz performant contribue à cette performance et permettra aux locataires de Limoges Habitat de maîtriser leurs charges.

PHOTO - 771210.BR.jpg
PHOTO - 771210.BR.jpg - © Jean-François Tremege

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Éclairage des espaces extérieurs

Éclairage des espaces extérieurs

Date de parution : 05/2019

Voir

DICOBAT Visuel

DICOBAT Visuel

Date de parution : 05/2019

Voir

L'assurance construction

L'assurance construction

Date de parution : 04/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur