En direct

Le maire de Marseille débat avec l’architecte-urbaniste François Leclercq au sujet d'Euromed 2
"Défis de ville" : Euromed 2 à Marseille - Rencontre entre Jean-Claude Gaudin et François Leclercq - © © Yves Denoyelle / Le Moniteur.fr

Le maire de Marseille débat avec l’architecte-urbaniste François Leclercq au sujet d'Euromed 2

Service architecture |  le 23/02/2011  |  Bouches-du-RhôneParisdefi_marseilleProfessionArchitecture

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Culture
Bouches-du-Rhône
Paris
defi_marseille
Profession
Architecture
Valider

Loading the player ...

Le 8 février 2011 à Paris, Jean-Claude Gaudin, maire de Marseille, a rencontré François Leclercq, architecte-urbaniste, pour débattre de l'opération d'aménagement Euromed 2. Une conférence du cycle "Défis de ville", organisé à la Cité de l'architecture et du patrimoine, et dont Le Moniteur est partenaire.

Situé à proximité du centre-ville de Marseille et de la mer Méditerranée, le périmètre de l'opération d'aménagement Euromed 2 (*) s'étend dans un embrouillamini urbain de friches et d'emprises ferroviaires, portuaires et autoroutières, bordé par des faubourgs au tissu villageois. Ces quartiers à l'apparence paisible, si proches de la fureur visuelle et sonore des infrastructures, sont, autant que le viaduc de l'A 55 qui offre cette vue saisissante sur ville et mer, caractéristiques de la cité phocéenne.
Le projet de l'architecte-urbaniste François Leclercq s'attache à préserver des ambiances, des pratiques, d'amener une mixité sociale et fonctionnelle dans ce morceau de ville, de le rendre plus aimable au piéton, d'y résoudre la question de la circulation de l'eau et des différences de niveau topographique. Le parc des Aygalades ne créera pas seulement une continuité verte dans la ville. Submersible par temps d'orage, il sera le réceptacle naturel et maîtrisé des eaux pluviales de la vallée du même nom avec une capacité de rétention adaptée aux estimations des crues cinquantennales.
Le viaduc de l'A 55, en partie démoli et reconstruit, sera semi-enterré, conservant les vues latérales vers la mer, sauvant cette arrivée unique sur Marseille. Quant à l'énergie, le projet prévoit de produire le chaud et le froid à partir d'un système de géothermie marine. Pour ses qualités environnementales, le projet Euromed 2 a obtenu le label Ecocité.

(*) Sont prévus sur 170 hectares : 14.000 logements, des équipements culturels et sportifs, des hôtels et 500.000 m2 de bureaux.

Rencontre « Défis de ville » Marseille
Rencontre « Défis de ville » Marseille - © © Yves Denoyelle / Le Moniteur.fr
Affiche du débat
Affiche du débat "Défis de ville" sur Marseille - © © Groupe Moniteur

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Construire avec le bois

Construire avec le bois

Date de parution : 12/2019

Voir

Mener une évaluation environnementale

Mener une évaluation environnementale

Date de parution : 11/2019

Voir

Propriétés et caractéristiques des matériaux de construction

Propriétés et caractéristiques des matériaux de construction

Date de parution : 11/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur