En direct

Le lycée hôtelier Marianne vise la perfection technique
PHOTO - 276453.HR.jpg - © MASSIMILIANO FUKSAS

Le lycée hôtelier Marianne vise la perfection technique

JEAN LELONG |  le 08/01/2010  |  Collectivités localesHéraultFrance entièreEducationProduits et matériels

Montpellier -

La région Languedoc-Roussillon posera le 12 janvier la première pierre du lycée Marianne, à Montpellier. L'établissement, dédié aux métiers de l'hôtellerie et du tourisme, sera construit face au pôle ludique et commercial Odysseum, à l'entrée est de la ville. Son concepteur, Massimiliano Fuksas, a imaginé un ensemble compact aux lignes fluides, formé de cinq bâtiments entrelacés, gainés d'une robe d'Alucobond à la surface miroitante.

Véritable œuvre d'art

« Il existait une volonté politique de réaliser un projet de qualité pour valoriser l'enseignement professionnel, explique Benoît Celié, directeur adjoint de l'éducation au conseil régional. Ce lycée sera, en lui-même, une œuvre d'art. » La géométrie très particulière de l'ouvrage, faite de courbes et de contre-courbes, rend sa réalisation complexe. Le maître d'ouvrage a ainsi choisi de faire réaliser un prototype d'une partie de la façade avant l'appel d'offres, pour en étudier la mise en œuvre et arrêter certains choix techniques. « La vêture extérieure est composée de 33 000 cassettes métalliques triangulaires aux dimensions variables, dont le calepinage doit être réalisé au millimètre, souligne Olivier Dequatre, responsable commercial chez GFC Construction LR, entreprise chargée du clos couvert. L'une des difficultés consiste à gérer les interfaces entre cette vêture en Alucobond, les menuiseries aluminium et les voiles béton, trois supports dont les tolérances ne sont pas les mêmes. »
Le futur lycée, qui comprendra trois restaurants et un hôtel d'application, pourra accueillir 1 000 élèves. Il devrait être livré dans deux ans pour une ouverture en septembre 2012.-

Fiche technique

- Maître d'ouvrage : région Languedoc-Roussillon.
- Mandataire : Languedoc-Roussillon Aménagement.
- Maîtrise d'œuvre : Massimiliano Fuksas Architecture (mandataire), Iosis Méditerranée (BET), Neveux Rouyer (paysagiste).
- VRD : Eiffage Méditerranée.
- Gros œuvre, façades, étanchéité : GFC Construction (mandataire), avec Barsalou (façades) et Smac (étanchéité).
- Shon : 23 600 m 2 .
- Coût total : 71,7 millions d'euros TTC.

Commentaires

Le lycée hôtelier Marianne vise la perfection technique

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Négoce 446 - Spécial TOP 100 de la distribution bâtiment-bricolage 2018

Négoce 446 - Spécial TOP 100 de la distribution bâtiment-bricolage 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 25.00 €

Voir

L'expertise immobilière en 50 fiches pratiques

L'expertise immobilière en 50 fiches pratiques

Livre

Prix : 65.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Aide-mémoire - Ouvrages en béton armé

Aide-mémoire - Ouvrages en béton armé

Livre

Prix : 35.00 €

Auteur : Dunod, Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX