En direct

Le lycée de Jarny, une vitrine des marchés uniques

PASCALE BRAUN |  le 22/06/2012  |  France entièreMeurthe-et-MoselleCollectivités localesERPEducation

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

France entière
Meurthe-et-Moselle
Collectivités locales
ERP
Education
Bâtiment
Valider
Lorraine -

Chantier le plus avancé parmi les quatre partenariats public-privé (PPP) signés par le conseil régional de Lorraine pour des lycées, la reconstruction de l’établissement Jean-Zay de Jarny (Meurthe-et-Moselle) illustre l’appétence régionale pour les marchés uniques. A l’initiative du syndicat EGF-BTP, ce thème réunira les grands donneurs d’ordre lorrains, ce 28 juin au Centre Pompidou Metz (1).

Les 1 300 élèves perçoivent à peine la construction qu’ils investiront à la rentrée 2014, à l’issue d’un chantier de 51 millions d’euros HT. Mandataire du groupement de PPP, Eiffage implante le bâtiment de 29 000 m² Shon sur l’emprise de l’ancien terrain de sport, sans perturber le fonctionnement du lycée polyvalent. « Deux flux de circulation distincts séparent les élèves et le personnel du chantier », souligne Guillaume Désert, représentant d’Eiffly 54. Créée par Eiffage, la structure assurera la maîtrise d’ouvrage des travaux durant 47 mois, puis la maintenance du site durant 20 ans.
La gestion des flux dicte le phasage. Durant l’année scolaire 2013-2014, les derniers travaux porteront sur la démolition des bâtiments actuels, qui datent de 1967, puis sur l’abattage et la reconstruction du gymnase, en vue d’une livraison complète du projet en janvier 2015.

La région impliquée

Conçu par Chabanne & Partenaires Architectes, le nouvel établissement s’organise dans un carré découpé en trois pôles. En R 1, l’espace « vivre » regroupe l’internat de 98 places et la restauration. En partie basse et sur deux étages, le pôle « apprendre » se compose d’ateliers et de salles de cours. Dénommée « s’oxygéner », la troisième partie comporte un gymnase avec mur d’escalade et un terrain de sport. Carré de 34 m de côté, un patio intérieur relie les bâtiments. L’établissement, qui porte le nom de l’ancien ministre de la Culture du Front populaire, arborera en façade des caissons métalliques rouges. De larges bandes végétales structureront et sécuriseront l’accès au lycée.
Le conseil régional de Lorraine, qui s’acquittera chaque année d’un loyer de 5,4 millions d’euros, soit un investissement total de 128 millions d’euros sur toute la durée du contrat, s’est impliqué dans le projet dès sa conception. « L’anticipation de l’organisation et de la maintenance dès l’amont de la construction constitue la clé de voûte des réalisations en PPP », souligne Alain Menis, directeur du pôle immobilier de la collectivité.

PHOTO - 652667.BR.jpg
PHOTO - 652667.BR.jpg - © Jean-Christophe Verhaegen / Le Moniteur

(1) Contact : Eiffage Construction Metz, Nathalie Drexler ; e-mail : nathalie.drexler@eiffage.com.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Code commenté de la commande publique

Code commenté de la commande publique

Date de parution : 09/2019

Voir

Histoire de l’architecture agricole

Histoire de l’architecture agricole

Date de parution : 07/2019

Voir

Règlement de sécurité incendie ERP avec historique des versions

Règlement de sécurité incendie ERP avec historique des versions

Date de parution : 07/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur