En direct

Le Louvre Lens attend sa seconde peau

MAXIME BITTER |  le 29/06/2012  |  NordFrance entièreSecond œuvreCultureProfession

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Nord
France entière
Second œuvre
Culture
Profession
Architecture
Bâtiment
ERP
Valider
Musée -

La construction de « l’antenne » du Louvre s’achève cette année. L’heure est au second œuvre et aux aménagements paysagers avant la pose d’aluminium poli sur trois des cinq bâtiments. La muséographie débute pour une ouverture au public prévue le 4 décembre.

Dans le bassin minier, on aime les traditions. La livraison du Louvre Lens le 4 décembre, à la Sainte-Barbe, patronne des mineurs, sera donc respectée. La date est à l’agenda du président de la République et les premières plantations dans le parc de 20 hectares laissent augurer d’une livraison dans les temps.

Le bâtiment, une composition de cinq structures basses (de 6 à 7 m), doit s’effacer au profit du parc. L’architecte japonaise Ryue Nishizawa de l’agence Sanaa laisse toute sa place aux aménagements paysagers complexes conçus par Catherine Mosbach. Les deux parvis par exemple feront coexister béton et pelouse dans un jeu subtil permettant de soutenir la circulation des visiteurs tout en permettant l’absorption des eaux de pluie et la transition vers le parc. Le modelage du paysage est achevé et les premières plantations sont réalisées.

Panneaux à l’épreuve du temps

La coordination avec la mise en œuvre de la seconde peau d’aluminium poli sur les longs bâtiments d’exposition sera délicate. La mise au point des panneaux de bois recouverts d’une feuille d’aluminium poli de 7 m de hauteur est en cours de réglage. Pour la maîtrise d’ouvrage, ils doivent résister aux épreuves du temps et, pour l’architecte, permettre un effet parfait d’évanescence et de floutage. Le bâtiment central ainsi que le pavillon de verre laisseront voguer le regard grâce à leur double peau composée de panneaux de verre feuilleté de 6 m de hauteur et 1,5 m de largeur. En raison de leur hauteur exceptionnelle, leur conception a fait l’objet d’une Atex (appréciation technique d’expérimentation).
Les 28 000 m² de Shon des cinq bâtiments seront livrés pour le 15 août au muséographe Adrien Gardère. Au-delà des finitions de second œuvre, le défi est de rendre un bâtiment fiable à la réception des œuvres d’art. Traitement d’air, sécurité des lieux… tout doit être stabilisé à temps pour que le musée puisse prendre en main son équipement et y disposer ses œuvres inestimables.

PHOTO - 651821.BR.jpg
PHOTO - 651821.BR.jpg - © francis.bocquet
PHOTO - 651692.BR.jpg
PHOTO - 651692.BR.jpg - © image du projet : Cyrille Thoma /SANAA/imrey Culbert/Catherine Mosbach
CARTE - 646292.BR.jpg
CARTE - 646292.BR.jpg - ©
Coût

201 M€ TTC

toutes révisions comprises. Au-dessus des 150 millions d’euros annoncés, mais un coût relativement contrôlé.

Mise en service

4 décembre 2012

trois ans après la première pierre. Pour la Sainte-Barbe, patronne des mineurs.

Chiffres clés

28 000 m² de Shon

dont 4 000 m² pour le hall d’accueil, 3 000 m² pour l’exposition permanente et 2 500 m² pour la temporaire.

700 000 visiteurs

sont attendus la première année. Réaliste au regard du succès du Beaubourg de Metz.

130 000 m 3 de schiste

ont été remués pour modeler le site. Rien n’est sorti.

Fiche technique

Maîtrise d’œuvre : agence Sanaa (mandataire), Adrien Gardère (muséographie), Catherine Mosbach (paysage) ; de nombreux bureaux d’études dont Betom. Entreprises : Permasteelisa (enveloppe, charpente), Eiffage (gros œuvre, étanchéité, synthèse).

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Code commenté de la commande publique

Code commenté de la commande publique

Date de parution : 09/2019

Voir

Maisons individuelles passives

Maisons individuelles passives

Date de parution : 07/2019

Voir

Histoire de l’architecture agricole

Histoire de l’architecture agricole

Date de parution : 07/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur