En direct

Le libre-service, pour capter une cible diffuse

Stéphanie Lacaze-Haertelmeyer |  le 20/06/2018  |  NégoceSomme

null -

Nerf de la guerre dans le point de vente, le libre-service se réinvente. Allant jusqu'à emprunter les codes des grandes surfaces de bricolage, il se cherche pour favoriser l'achat d'impulsion.

Les frontières ne sont plus. « Les particuliers viennent chercher le conseil et le service du négoce. Quant aux professionnels, ils achètent aussi en grandes surfaces de bricolage (GSB). Ces publics ont besoin de retrouver les mêmes codes quand ils se rendent chez leurs distributeurs », note Nadine Grard, directrice du marketing de Watts. Conséquence, « le négoce a désormais une vraie prise de conscience pour construire le libre-service ». Et pour cause.

« Un libre-service bien conçu peut dégager une marge de 30 %, rappelle Nicolas Cecconi, responsable de l'aménagement des points de vente de Tout Faire. C'est de l'achat immédiat et du cash en sortie de caisse. » Avec une progression de 10 % par rapport à la cour des matériaux dès lors qu'il sait se rendre séduisant, cet espace doit s'habiller pour une cible diffuse.

« Nous avons tout à y gagner en apportant de la pédagogie et en rendant l'acte d'achat agréable », souligne Delphine Louis, responsable du marketing grand public et libre-service chez Parexlanko. CQFD. « Il se développe de plus en plus, avec une volonté de se rapprocher des méthodes et pratiques des GSB », constate Aline Ségelle, responsable du marketing de Sika.

Signalétique. Dernier exemple en date, Tout Faire déploie un concept clé en mains, baptisé Co. Li. Se. e (cour, libre-service, exposition). Des 6 000 produits référencés par sa plate-forme logistique, la centrale a hiérarchisé 9 familles de (1) devenues autant d'univers ayant chacun un code couleur spécifique. « Nous avons développé une signalétique commune pour tous nos adhérents. À l'image des techniques de merchandising proposées partout ailleurs, au-dessus des gondoles, les consommateurs trouvent désormais leurs produits par besoins et non par fournisseurs », détaille Nicolas Cecconi. Une dizaine d'adhérents ont emprunté le chemin de Co. Li. Se. E. Et 15 de plus sont attendus courant 2019. Mais si Tout Faire a investi pour imaginer une nouvelle expérience client, il reste [...]

Cet article est réservé aux abonnés Négoce, abonnez-vous ou connectez-vous pour lire l’intégralité de l’article.

Déjà abonné

Saisissez vos identifiants

Mot de passe oublié ?
Se connecter

Pas encore abonné

En vous abonnant au Moniteur, vous bénéficiez de :

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index

Commentaires

Le libre-service, pour capter une cible diffuse

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Négoce 446 - Spécial TOP 100 de la distribution bâtiment-bricolage 2018

Négoce 446 - Spécial TOP 100 de la distribution bâtiment-bricolage 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 25.00 €

Voir

L'expertise immobilière en 50 fiches pratiques

L'expertise immobilière en 50 fiches pratiques

Livre

Prix : 65.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Aide-mémoire - Ouvrages en béton armé

Aide-mémoire - Ouvrages en béton armé

Livre

Prix : 35.00 €

Auteur : Dunod, Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX