Environnement

Le Japon propose un site pour le réacteur nucléaire expérimental international

Mots clés : Energie nucléaire

Le Japon veut proposer le site de Rokkasho au nord du pays pour la construction d’un réacteur nucléaire expérimental international dans le cadre d’un projet impliquant le Canada, l’Europe, le Japon et la Russie, a-t-on appris mercredi 29 mai 2002. Le village de Rokkasho, à environ 900 kms au nord de Tokyo, a été choisi par le Premier ministre Junichiro Koizumi et le principal parti au pouvoir, le Parti libéral démocrate, selon un responsable du ministère des Sciences et technologies. Le Japon proposera officiellement Rokkasho comme site candidat pour l’installation du réacteur lors d’une réunion intergouvernementale sur le réacteur expérimental thermo-nucléaire ITER le 4 juin en France.

L’ITER est un projet de collaboration comprenant le Canada, l’Europe, le Japon et la Russie, destiné à promouvoir les utilisations technologiques et scientifiques de l’énergie issue de la fusion nucléaire à des fins pacifiques. « L’ITER choisira le site à la fin de cette année. Les autres candidats sont la France et l’Espagne et nous devrons beaucoup négocier », a indiqué un responsable du ministère. Le Japon dépend de l’énergie nucléaire pour un tiers de ses besoins en électricité et dispose de 51 réacteurs. Rokkasho héberge un réacteur de retraitement nucléaire.

Vous êtes intéressé par le thème Environnement ?
  • Découvrez les Cahiers Techniques du Bâtiment
    Le magazine qui traite des innovations produits, des évolutions techniques et de l’actualité règlementaire dans tous les corps d’états.
    Voir le site

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X