En direct

Le Handitour fait étape sur un chantier

Jean-Philippe Defawe |  le 13/07/2012  |  Loire-AtlantiqueFrance entièreCollectivités localesEurope

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Loire-Atlantique
France entière
Collectivités locales
Europe
Valider
Loire-Atlantique -

Mercredi 20 juin, c’était l’événement sur le chantier du lycée Sud-Loire de Clisson, conçu par Ataub (avec Linéa Architectes) et construit par Quille Construction (avec Mathis), et un des premiers à énergie positive de France. Et pourtant la vedette du jour n’est pas le futur bâtiment, mais un sportif. Le pongiste Florian Merrien, champion du monde par équipe et champion paralympique par équipe aux JO de Pékin, a sacrifié une journée de son entraînement quotidien pour sensibiliser au handicap les compagnons de Quille Construction. Ce sportif en fauteuil roulant, qui représentera la France aux Jeux olympiques de Londres 2012, est le parrain du Handitour, une initiative lancée en 2007 par DV Construction et qui essaime dans les autres filiales de Bouygues Construction.

Déjeuner dans le noir

« Nous avons organisé notre premier Handitour en 2008, avant la fusion de Quille et GTB Construction », raconte Jacques Crémer, directeur des ressources humaines de Quille Construction. « C’était le début de notre engagement en matière de handicap. En 2006, notre taux d’emploi de collaborateurs handicapés ou en situation de handicap était de 1,6 % alors qu’il est de 6 % aujourd’hui, un record dans le BTP », ajoute-t-il. La formule du Handitour est à la fois originale et pédagogique. Cette demi-journée de sensibilisation alterne réunions d’information et ateliers ludiques comme un parcours en fauteuil roulant, un déjeuner dans le noir ou dans le silence, ou pour les plus valeureux, un match contre Florian Merrien, qui évolue en Nationale 3 chez les valides. « Nous insistons sur la diversité des situations de handicap », explique Jacques Crémer qui rappelle que « seulement 3 % des personnes handicapées sont en fauteuil ».
S’inscrivant dans la démarche de responsabilité sociale de l’entreprise (RSE), le Handitour est un des maillons de la politique de Quille Construction en matière de handicap. « Cette année, nous avons eu recours au secteur protégé à hauteur de 300 000 euros et en trois ans, nous avons recruté 20 personnes et accueilli 50 stagiaires handicapés. Nous travaillons beaucoup sur la gestion des carrières et nous avons un taux de maintien dans l’emploi de 90 %, ce qui est bien, mais encore insuffisant », détaille Jacques Crémer. Du pain sur la planche pour les deux chargées de mission handicap, Marie-Ondine Masselin et Marlène Dagaud, qui devront, entre autres, organiser la prochaine étape du Handitour, probablement en septembre sur le chantier de la future Arena de Brest.

PHOTO - 656682.BR.jpg
PHOTO - 656682.BR.jpg - ©

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Code commenté de la commande publique

Code commenté de la commande publique

Date de parution : 09/2019

Voir

Histoire de l’architecture agricole

Histoire de l’architecture agricole

Date de parution : 07/2019

Voir

Règlement de sécurité incendie ERP avec historique des versions

Règlement de sécurité incendie ERP avec historique des versions

Date de parution : 07/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur