En direct

Le groupement autour de Michel Desvigne est proposé pour l'aménagement du plateau de Saclay
Vue aérienne du Plateau de Saclay - © Plateau de Saclay

Le groupement autour de Michel Desvigne est proposé pour l'aménagement du plateau de Saclay

le 19/11/2009  |  Michel Desvigne ArchitectureFormation BTPYvelinesUrbanisme

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Michel Desvigne
Aménagement
Architecture
Formation BTP
Yvelines
Urbanisme
Réglementation
Professionnels
Valider

Sur les 6 équipes pré-sélectionnées en juillet, la commission chargée de rendre un avis pour le choix de l'équipe de paysagistes et d'architectes-urbanistes qui contribuera à l'aménagement du plateau de Saclay a proposé le groupement autour Michel Desvigne.

Selon un communiqué diffusé mercredi par la mission de préfiguration de l'établissement public de Paris-Saclay, l'équipe retenue par la commission est composée de Michel Desvigne, paysagiste mandataire, Xaveer De Geyter (XDGA), Floris Alkemade (FAA) et AREP, architectes-urbanistes. Quatre bureaux d'études et six consultants en font également partie. Selon Guillaume Pasquier, chef de la mission de préfiguration de l'établissement public de Paris-Saclay, le lauréat sera désigné "dans les jours qui viennent".

Ce dernier signera un accord cadre d'une durée de 6 ans qui permettra à la mission de préfiguration, puis au futur établissement public, de lui confier des marchés, dont le premier aura pour objet l'élaboration d'une stratégie de mise en oeuvre et de développement du cluster.
Le second marché sera consacré aux "conditions d'accueil des premières implantations partie prenante du cluster dans le secteur de l'Ecole polytechnique : établissements d'enseignement supérieur et de recherche prévus par le Plan campus, entreprises (grandes et petites), équipements publics".

Le gouvernement compte créer un pôle scientifique, économique et technologique ("cluster") sur ce territoire, situé dans les Yvelines et l'Essonne.
Le plateau de Saclay fait partie des "territoires stratégiques du Grand Paris" reliés par un métro automatique dont le secrétaire d'Etat, Christian Blanc, attend "800.000 à 1 million d'emplois à 15 ans" et un point de croissance supplémentaire pour le PIB régional.
Des ambitions "trop élevées pour être crédibles", selon l'Institut d'aménagement et d'urbanisme de la région Ile-de-France.

Rappelons que le projet de métro automatique et la création de l'établissement public de Paris Saclay sont inscrits dans le projet de loi sur le Grand Paris qu'examinera l'Assemblée nationale à partir de mardi.

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil