En direct

Spie aborde 2019 en bon ordre de marche
En 2018, le groupe a réalisé cinq acquisitions représentant un chiffre d’affaires annuel de l’ordre de 95 millions d’euros. - © SPIE

Spie aborde 2019 en bon ordre de marche

A.F. |  le 12/03/2019  |  TechniqueSpieRésultats annuels Résultats annuels BTPGénie climatique

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Technique
Bâtiment
Spie
Résultats annuels
Résultats annuels BTP
Génie climatique
Valider

Le groupe spécialisé dans le domaine du génie climatique et des réseaux de communication a réorganisé son activité et réalisé cinq acquisitions d’une valeur de 95 millions d’euros. En 2018, son chiffre d’affaires a grimpé de 8,9%.

Spie a publié un chiffre d’affaires de 6,67 milliards d’euros en 2018, en progrès de 8,9% par rapport à l'année précédente. Le groupe spécialisé dans les domaines du génie climatique et des réseaux de communication, positionné parmi les géants du secteur, semble récolter les fruits de sa réorganisation engagée depuis plusieurs années, et qui s'est accélérée en 2018 .

« Nous avons transformé nos activités en France en les regroupant par marchés stratégiques et sommes sortis d’activités non stratégiques au Royaume-Uni et en Allemagne », se félicite Gauthier Louette, président-directeur général de Spie.

Sélectif dans le tertiaire


Dans l’Hexagone, le chiffre d’affaires du groupe s’élève à 2,52 milliards d’euros, en hausse de 4,8%, dont 3,9% au titre des acquisitions et 1% de croissance organique.

Une dynamique soutenue par les secteurs des infrastructures de télécommunication, les activités industrielles et les services liés aux technologies de l’information et de la communication. Spie a réduit la voilure sur le marché tertiaire au prix d’une forte sélectivité dans la prise de contrats, indique le groupe dans un communiqué.

Hors installation tertiaire, la croissance organique de la France progresse de 2,7%. Par ailleurs, le groupe fait savoir que nouvelles acquisitions « bolt-on », sans préciser lesquelles, réalisées en 2018 ont enrichi son offre de services et renforcé son maillage territorial.

Réorganisation en France


Mi-2018, Spie a achevé la mise en place de sa nouvelle organisation qui repose sur la création de cinq divisions spécialisées par marché. Avec ces nouvelles entités, le groupe a pour ambition de proposer des solutions intégrées « homogènes » sur chacun de ses marchés stratégiques en France, comme le montre le lancement de « Smart FM 360 », une plateforme digitale dédiée aux activités de maintenance technique.

Sur le même sujet Spie France achève sa réorganisation par marchés stratégiques

Dans le nucléaire, Spie a enregistré une activité plus soutenue liée aux travaux du Grand carénage et au contrat pour l’EPR de Flamanville.

Sur le marché allemand et de l’Europe du centre, la croissance du groupe a crû de 14,4% en 2019, principalement liée à la consolidation de Spie SAG, leader allemand des services multi-techniques et de Lück, deux sociétés acquises en 2017.
A l’échelle mondiale, le groupe a réalisé cinq acquisitions représentant un chiffre d’affaires annuel de l’ordre de 95 millions d’euros.

Spie aborde 2019 en « bon ordre de marche » et anticipe sur une croissance comprise entre 2,5% et 4,5%.

Commentaires

Spie aborde 2019 en bon ordre de marche

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Urbanisme de dalle

Urbanisme de dalle

Date de parution : 03/2019

Voir

Dictionnaire du droit de l’urbanisme

Dictionnaire du droit de l’urbanisme

Date de parution : 02/2019

Voir

Accessibilité en ville : guide des équipements publics

Accessibilité en ville : guide des équipements publics

Date de parution : 02/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur