Le groupe Rexel poursuit son désendettement
Rexel - © © DR

Le groupe Rexel poursuit son désendettement

Stéphane Vigliandi |  le 10/12/2009  |  IndustrieEnergiePerformance énergétiqueMatériel de chantierRhône

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Négoce
Industrie
Energie
Performance énergétique
Matériel de chantier
Rhône
Ain
France
Technique
Valider

D'ici à la fin du mois, le distributeur de matériel électrique devrait lancer une émission d'euro-obligations pour un montant de 500 millions d'euros, sous réserve des conditions du marché.

En forte baisse au troisième trimestre avec un CA sur neuf mois de 8,40 Md€ (à -19 % sur le trimestre et -11 % sur l'exercice), le leader mondial de la distribution de matériel électrique a confirmé en début de semaine son intention d'émettre des obligations à court terme. L'annonce en avait été faite vendredi 4 décembre au cours d'une journée réservée aux investisseurs. Lors d'une visite d'agence dans le quartier de Gerland à Lyon et du site logistique de Saint-Vulbas dans l'Ain - l'une des sept plateformes du distributeur en France -, le groupe a fait le point sur sa stratégie de croissance. D'un montant de 500 M€ et remboursable en 2016, l'opération doit permettre au groupe de poursuivre son désendettement et renforcer sa structure financière. Son but ? Saisir des opportunités de croissance externe.

Dans un communiqué, Rexel expliquait d'ailleurs dès vendredi dernier sa volonté de continuer à « être un acteur de la consolidation du marché en procédant à des acquisitions dans les marchés matures européen et nord-américain, ou en développant sa présence dans des marchés émergents ». Par ailleurs, le coleader français du secteur a indiqué « concentrer ses efforts et ses moyens sur les segments de l'efficacité énergétique et des EnR ». Un marché sur lequel il vise « un développement additionnel de son chiffre d'affaires d'environ 400 M€ à l'horizon 2012 ». Stéphane Vigliandi (Négoce)

Le distributeur souhaite réduire sa facture d'impression


Début décembre, le groupe a annoncé la signature d'un contrat de gestion des services d'impression d'une durée de cinq ans avec Lexmark International, fabricant de produits et solutions d'impression. Grâce à ce nouveau contrat, le groupe vise à « diminuer ses coûts d'impression et réduire son empreinte écologique tout en améliorant ses processus documentaires ». Selon les pays, les économies attendues devraient être de l'ordre de 20 à 60 % sur les coûts directs d'impression.

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil