Le Groupe Monier concrétise sa vocation d’ensemblier de la toiture
Pepyn Dinandt, Directeur général international du groupe Monier, en visite le 8 novembre sur le stand (à gauche), au côté de Benoît Hennaut président de Monier France a rappelé les ambitions sur le marché français qu’il juge aujourd’hui mûr pour adop - © © MLB

Le Groupe Monier concrétise sa vocation d’ensemblier de la toiture

Marie-Laure Barriera |  le 09/11/2011  |  France GirondeEurope

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Négoce
France
Gironde
Europe
Valider

Avec une conception de stand résolument orientée solutions et innovations techniques, Monier montre son savoir-faire sur la toiture mais aussi sa capacité à intégrer de nouveaux métiers, tels la cheminée et le photovoltaïque.

La présence de Monier à Batimat concrétise la stratégie annoncée en mai par Benoît Hennaut, président de Monier France de s’imposer comme « l’expert des Solutions de toitures écologiques, économiques et esthétiques ». Un positionnement réaffirmé par Pepyn Dinandt, directeur général international (CEO) présent le 8 novembre sur le stand, montrant ainsi l’importance que la France prend dans le dispositif de développement du groupe. Actuellement troisième en part de marché sur la couverture, l’ambition est de devenir le leader hexagonal. Le levier, confirme Pepyn Dinandt consiste à « optimiser les différentes fonctionnalités du toit à travers de nouvelles activités que sont l’étanchéité, l’isolation, ou encore la ventilation ». Pour s’accomplir, cette stratégie d’ensemblier pourra bénéficier d’un atout supplémentaire : les synergies de savoir-faire à l’échelle internationale. Illustration très récente avec le lancement du système Clima Comfort Reno, solution intégrant isolation et écran de sous-toiture de dernière génération, respirant et étanche. Ce système complet intégrant panneaux et accessoires a pu bénéficier de l’expertise acquise en Allemagne pour faire son entrée en France dans une version déjà aboutie. Début 2012, elle viendra s’enrichir d’une version « sun » incluant un écran de sous toiture respirant et réfléchissant intégré qui améliore de 3°C le confort d’été.

 Accompagnement des entreprises

 Cette solution « inhabituelle pour le marché français » selon les termes de Pepyn Dinandt nécessite un accompagnement important des entreprises. En effet, si sur certains pays, Monier est arrivé en tant qu’ensemblier, en France, il est avant tout perçu comme spécialiste de la tuile. Pour relayer le discours mais aussi les techniques nouvelles, des Académies de la Couverture accueillent les clients en formation.  A l’image de celle implanté près de Bordeaux et sans doute prochainement sur le site en projet en Région Parisienne. Accompagner le marché, c’est aussi « rendre la vie des couvreurs plus facile». Les nouvelles offres présentées sur le stand de Batimat en témoignent. Innotech, par exemple est une tuile inscrite dans l’offre minérale au design contemporain, doté de nouveaux revêtements pour des teintes plus durables et qui présentera surtout le « nez le plus fin de sa catégorie, 10 au m² », explique le fabricant, assurant un meilleur confort et une plus grande rapidité de pose. La tuile du sud Nobilée apporte les mêmes bénéfices aux poseurs. Ce grand format (20 au m²) possède des atouts de maniabilité et d’accroche sur liteau grâce à la largeur des tenons.

Solutions intégrées : de la cheminée au solaire

La recherche se poursuit également sur le terrain de solutions intégrées au toit, à l’instar du nouveau conduit de cheminée présenté sur le salon, fruit de synergie interne avec une autre marque du groupe, la société Schiedel. Déjà développé en Italie et en Allemagne, ce conduit intégré à la toiture sera commercialisée sous la marque Monier dès décembre.

Enfin, Pepyn Dinandt annonce « l’entrée prochaine de Monier France sur le photovoltaïque. Sans précipitation, car nous voulons proposer des modules totalement intégrés à la couverture où en tant que fabricant nous pourrons nous engager sur la garantie toiture ». Le partenariat noué par Monier France avec Solaire Direct apportant services et maintenance en sera un pilier. Le prototype de la solution visible sur le stand donne un aperçu de cette solution qui pourrait sortir premier trimestre 2012. Si pour le directeur général  international, le retournement de conjoncture européen apporte à nouveaux des incertitudes, il reste néanmoins positif et maintiendra la stratégie prudente adoptée depuis 2008 qui n’exclut pas des projets de croissances externes selon les opportunités qui s’offriront. Indice de confiance identique chez Benoît Hennaut qui craint plus un impact psychologique que réellement économique. 2011 devrait en France se clore sur une croissance des ventes (164,1 M€ de CA 2010). Cette stratégie de renforcement des cœurs de métier en y adjoignant des secteurs connexes identifiés comme complémentaire de la toiture, telle l’isolation, et la participation au développement du marché de l’amélioration du rendement énergétique au travers du photovoltaïque constituent ainsi la feuille de route du groupe Monier pour traverser sereinement  les éventuelles turbulences à venir.

Pour tout savoir sur Batimat, cliquez ici

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Initiation à l’architecture, à l’urbanisme et à la construction

Initiation à l’architecture, à l’urbanisme et à la construction

Date de parution : 08/2020

Voir

Accessibilité des bâtiments aux personnes handicapées

Accessibilité des bâtiments aux personnes handicapées

Date de parution : 08/2020

Voir

Handicap et construction

Handicap et construction

Date de parution : 07/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur