Le Groupe Martin Belaysoud a publié son rapport RSE 2021

Le Groupe Martin Belaysoud a publié son rapport RSE 2021

Guillaume Fedele |  le 17/01/2022  |  Négoce chauffage sanitaireNégoce quincaillerie outillageTérévaFrance RSE

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Négoce
Négoce chauffage sanitaire
Négoce quincaillerie outillage
Téréva
France
RSE
Valider

Le groupe de distribution spécialisé en sanitaire-chauffage, aciers et fournitures industrielles et propriétaire notamment des enseignes Téréva et Mabéo Industrie, vient de publier son rapport de performance RSE sur l’année 2021. Retour sur quelques actions concrètes autour de l’handicap, la sécurité au travail et l’évaluation des fournisseurs.

Un an après avoir présenté sa feuille de route RSE 2021-2025, le Groupe Martin Belaysoud vient de publier son rapport de performance pour l'année 2021. Le distributeur spécialisé en sanitaire-chauffage, aciers et fournitures industrielles et propriétaire notamment des enseignes Téréva et Mabéo Industries, a mis en avant plusieurs actions concrètes menées au cours de cette période.

Sur le même sujet Le Groupe Martin Belaysoud présente sa feuille de route RSE

Favoriser le maintien dans l’emploi de personnes en situation de handicap

Et notamment dans la lutte contre les discriminations et le harcèlement. Ainsi, Téréva et Mabéo Industries ont signé un accord triennal agréé par la Direction régionale de l'économie, de l'emploi, du travail et des solidarités en février 2021 qui a pour objectifs de : « développer le recrutement et l’intégration de salariés en situation de handicap, au minimum 40 personnes d’ici fin 2023 ; favoriser le maintien dans l’emploi de personnes en situation de handicap, en accompagnant 100% des salariés rencontrant des difficultés de santé sur leur poste de travail ; renforcer nos actions de communication et de formation de toutes nos équipes ; continuer à développer les partenariats avec le secteur protégé et adapté avec pour objectif de doubler le chiffre d’affaires réalisé annuellement. »

950 jours sans accidents sur une plateforme de Mabéo

Le groupe a par ailleurs créé une mission handicap pour coordonner l’ensemble de ses actions et s’assurer d’atteindre ses objectifs. Et pour « engager largement » ses salariés autour de cet enjeu et d’animer la démarche localement, il a « également identifié des correspondants Handicap dans chaque région. »

Autre point développé dans ce rapport, la sécurité au travail. Ainsi, l’objectif de 100 jours sans accident a été « facilement atteint » d’après le rapport et de citer l’exemple de la plateforme Mabéo de Saint Loubès qui a dépassé les 950 jours sans accident de travail. Dans ce contexte, le groupe s’est fixé deux nouveaux paliers : 200 puis 300 jours sans accident.

Un plan pour la sécurité routière

D’autre part, le distributeur qui compte 1244 véhicules s’est engagé à réduire « la sinistralité routière ». Cette dernière s’est élevée à 147 dommages pour près de 26,7 millions de km parcourus. Pour y parvenir, il va dans les prochains mois déployer un plan d’actions spécifiques incluant des sensibilisations mensuelles, des formations E-Learning, la formation de conducteurs PL, des entretiens post accidents… Pour formaliser cet engagement le groupe a mis en place une charte de prévention du risque routier, applicable à l’ensemble des filiales.

Ensuite, pour réduire l’impact CO2 de sa flotte automobile, le groupe a décidé « d’exclure les véhicules diesel de sa Car Policy. » Le renouvellement des véhicules est fait dorénavant exclusivement en hybride ou hybride rechargeable. « Cette transition dans la Car Policy s’accompagne d’une sensibilisation des équipes commerciales itinérantes avec des stages d’éco-conduite. »

L’évaluation RSE des fournisseurs

Enfin en 2021, Mabéo Industries a décidé d’externaliser le processus d’évaluation de la performance RSE de ses fournisseurs. Un partenariat a été établi avec la société EcoVadis afin de jauger dans les trois prochaines années l’ensemble des fournisseurs sous contrat, soit plus de 230 fournisseurs, sur leurs engagements en matière d’achats responsables, d’éthique des affaires, d’environnement et de social. D’après le rapport, « cette externalisation répond à 3 enjeux : Intégrer pleinement la RSE dans le processus d’achats (gestion des approvisionnements, évaluation des risques des fournisseurs, gestion de la performance) ; permettre à nos clients de choisir les produits suivant la performance RSE du fabricant et aligner l’évaluation de nos fournisseurs avec les recommandations de l’AFA. Déjà 60 fournisseurs (38 fournisseurs EPI, 12 fournisseurs fourniture industrielle générale, 10 fournisseurs en fourniture industrielle technique) qui représente 80 % du chiffre d’achat ont été « sollicités ».

Commentaires

Le Groupe Martin Belaysoud a publié son rapport RSE 2021

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil