Logement

Le Groupe Logement Français entérine un changement d’organisation

Mots clés : Bâtiment d’habitation individuel - Logement social

Dans le cadre de son projet d’entreprise, Smart LF, Groupe Logement Français annonce la fusion prochaine de ses trois ESH situées en région parisienne. Pour l’organisme HLM, l’objectif est de renforcer son ancrage territorial en Île-de-France. 

L’anniversaire de ses 60 ans est l’occasion, pour Groupe Logement Français, d’une réorganisation. Spécialisé dans le logement social, l’organisme vient d’annoncer le projet de fusion de ses trois entités en Île-de-France, prévue pour 2018. Les bailleurs sociaux Logement Francilien (36 718 logements gérés) et Coopération et Famille (24 667 logements locatifs gérés) seront absorbés par la holding du Logement Français. L’entreprise constituée représentera près de 60 000 logements, la plaçant parmi les principaux opérateurs en Île-de-France.

La fusion s’inscrit dans un projet d’entreprise, Smart LF. L’initiative, lancée en juin 2016 par l’organisme HLM, doit se déployer sur 5 ans. Elle entend moderniser la structure de l’entreprise et inscrire les collaborateurs dans une amélioration du service rendu.

A l’origine de cette évolution, le Groupe invoque la réforme territoriale. « Notre relation au territoire a profondément évolué. Or, l’une des forces du Groupe Logement est notre ancrage territorial. C’est pourquoi, à l’aune de l’intercommunalité et du Grand Paris, nous avons décidé d’avoir une organisation plus lisible pour nos partenaires », explique Philippe Bry, président du directoire du groupe Logement Français.

Pour l’organisme HLM, c’est aussi une manière d’améliorer sa visibilité. « Nous voulons être un partenaire qui puisse traiter d’égal à égal avec les autres acteurs, ajoute le président du directoire. Notre idée est que cette nouvelle société se développe sur les zones les plus tendues, les plus qualitatives, mais aussi les plus chères. »

Focus

Les chiffres clés de 2016

Le Groupe Logement Français poursuit une bonne dynamique en 2O16. L’entité, qui rassemble huit entreprises sociales pour l’habitat (ESH) et un GIE, gère un patrimoine de 85 926 logements. L’année dernière, elle a enregistré une augmentation de 22,6% des logements financés (construction neuve et acquisitions) par rapport à 2O15, soit 2768 logements, dont 2 3OO unités en construction neuve et le reste en acquisitions et réhabilitations/reconstructions. En 2O16, 1 577 logements ont été livrés, dont 1 O79 neufs.

« Nous avons amplifié nos efforts de réhabilitation au niveau du parc, en éradiquant les étiquettes énergétiques inférieures à E. Nous en dénombrons 4 OOO au sein de notre parc et avons pour l’instant rénové environ 3 OOO logements », précise Philippe Bry, président du directoire du Groupe. L’organisme HLM a investi 3O1 millions d’euros dans le développement et l’amélioration du patrimoine de Logement Français, dont plus de 89 millions en réhabilitations.

Au niveau régional, le Groupe Logement Français affiche l’une de ses plus belles progressions en PACA, avec 1 21O logements financés (+9,94%). Dans l’arc Atlantique, outre les 528 logements gérés, le bailleur social prévoit de livrer 15O logements par an sur Bordeaux Métropole dans les années à venir.

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X