Industrie/Négoce

Le Groupe Lababois, nouvel adhérent Starmat

Mots clés : Bois

La société créée par les frères Labadens quitte le GIE Club Bois pour intégrer le groupement Starmat, au 1er janvier 2018. Et il est en passe de devenir le 6ème acteur du bois et panneau en France avec la reprise, d’ici la fin janvier 2018, du Comptoir Mantais des Bois.

Le Groupe Lababois, fondé par Denis et Olivier Labadens en 2001, est en train de prendre une nouvelle dimension. Le leader francilien du bois et panneau (au 30 septembre 2017, il développait un chiffre d’affaires de 53 M€) va, en effet, quitter au 31 décembre 2017 le GIE Club Bois qu’il avait créé en février 2010 avec Chazalviel et Union Bois afin d’adhérer à la centrale d’achat CMEM. Il intégrera, au 1er janvier 2018, le groupement Starmat, lui aussi membre de CMEM et qui compte quelques 155 adhérents et 290 dépôts de matériaux de construction pour un chiffre d’affaires cumulé de 850 M€.

« Nous aurions naturellement dû nous tourner vers un groupement spécialisé dans le bois, explique son directeur général, Denis Labadens. Nous avons été approchés par Nebopan il y a quelques mois. Mais nous avons décliné leur offre en raison de la présence dans leur structure de deux de nos concurrents, les Etablissements Ratheau et Grosjean. »  

Les grands chantiers franciliens, le catalyseur

Quant à intégrer Sylvalliance, ce n’était pas pensable d’après l’ainé des frères Labadens. « Ce groupement s’oppose à la Fédération des négoces de bois et des matériaux de construction (FNBM) alors que nous en sommes membre. D’ailleurs, il ne nous a jamais sollicités. » Alors pourquoi Starmat ? « Nous avons mené une réflexion autour des deux grands chantiers franciliens, le Grand Paris et les Jeux olympiques de 2024, poursuit-il. Elle nous a conduits à nous intéresser au marché des matériaux et à nous rapprocher des négoces pour nous positionner. Dans ce contexte, incorporer Starmat a du sens. » Qui plus est, ce rapprochement avec le groupement s’insère dans une politique de diversification et d’intégration d’activités à forte valeur ajoutée, entamée depuis près de trois ans par Lababois.

6ème acteur national

Après les rachats successifs de la Maison du parquet (février 2016), Suquart (septembre 2016), Guimier (mars 2017), la société est sur le point de reprendre un adhérent de Starmat, le Comptoir Mantais des Bois. «  Nous sommes en négociation exclusive, précise Denis Labadens. La signature devrait intervenir fin janvier 2018 ». Spécialiste dans le bois de construction et la découpe de panneaux, l’enseigne est implanté à Mantes-la-Jolie (Yvelines), à proximité d’Evreux, et compte un point de vente. Elle a réalisé en 2016 un chiffre d’affaires de 2,3 M€, en progression de près de 7 % par rapport à l’exercice 2015, et un résultat net de 59100 €, en hausse de 112,6 %.

Une fois la reprise de Comptoir Mantais des bois effectuée, le Groupe Lababois concentrera 13 agences, un atelier de transformation panneaux, un atelier usinage bois et un atelier de fabrication de moulures. Et devrait développer un chiffre d’affaires de plus de 60 M€ en 2018. « Ce qui fera de nous le 6ème acteur au niveau national », confesse Denis Labadens. Juste derrière Dispano, le Groupe Barillet, Panofrance, Alliard et Partedis.

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X