En direct

Le groupe Charier construit son siège passif près de Nantes
Remplissage du premier gabion par Paul Bazireau, président du directoire de Charier ; Carole Grelaud, maire de Couëron ; Pierre-Marie Charier, président du conseil de surveillance de Charier ; Pascal Pras, vice-président de Nantes Métropole et François Paumier, architecte. - © Jean-Philippe Defawe

Le groupe Charier construit son siège passif près de Nantes

Jean-Philippe Defawe (Bureau de Nantes du Moniteur) |  le 04/02/2019  |  EntreprisesLoire-AtlantiquePassivHausCharierETI du BTP

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Vie du BTP
Entreprises
Loire-Atlantique
PassivHaus
Charier
ETI du BTP
Valider

Le groupe familial de travaux publics vient de franchir une étape importante de son histoire. Dans un an, son siège social quittera Montoir-de-Bretagne pour l’ouest de Nantes, où se construit un bâtiment vitrine qui vise la certification PassivHaus.

« L’idée n’est pas venue de nous mais d’un partenaire. Pourtant, le choix de recentrer notre siège social du côté de Nantes, où nous possédions du foncier, nous a finalement semblé comme une évidence » a déclaré Paul Bazireau, président du directoire de Charier. Ce nouveau siège du groupe familial s’installera donc rue des Meniers, à Couëron, où se trouvent déjà les agences « Génie civil » et « Grands terrassements ».

Premier gabion

Avec ce futur siège social, le groupe de travaux publics (qui enregistrait près de 230 M€ de chiffre d'affaires en 2017, selon notre Top 1000 du BTP), fondé en 1897, est bien décidé à faire entendre sa différence. Aussi, pour symboliser le lancement de ce chantier, ce lundi 4 février, les dirigeants du groupe n’ont pas eu recours à la traditionnelle première pierre mais celle du remplissage du premier gabion… avec des pierres issues de la carrière de Péaule. « Nous souhaitons construire un projet à notre image et en adéquation avec nos valeurs » explique Constant Charier, directeur du projet, actionnaire et membre de la cinquième génération de la famille Charier.

Pour concevoir ce bâtiment de 2 658 m² de surface de plancher et un parking de 80 places, l'agence d’architecture Paumier a donc choisi de décliner deux matériaux symboles : la pierre et le bois. « Il fallait que ce bâtiment soit représentatif des valeurs du groupe, mais sans arrogance » a expliqué l’architecte François Paumier. Deux façades sont ainsi composées de murs en gabion de 13 mètres de haut et le bois, présent notamment dans le grand hall d’entrée matérialisera l’engagement environnemental du groupe.

Perspective du futur siège du groupe Charier qui sera livré en février 2020.
Perspective du futur siège du groupe Charier qui sera livré en février 2020. - © Paumier Architectes Associés

Sans chauffage, ni climatisation

Au-delà des symboles, ce bâtiment tertiaire devrait être le second sur métropole à être labellisé PassivHaus. Sans chauffage, ni climatisation, le futur bâtiment aura une faible consommation énergétique, trois fois moins que la norme RT 2012.

Dans cette logique énergétique, 200 m² de panneaux photovoltaïques composeront la toiture.

Enfin, le groupe Charier profitera de cette vitrine exceptionnelle pour faire la démonstration de deux de ses innovations : la voirie photovoltaïque Solif et le procédé Hélianthe qui consiste à faire circuler un fluide caloporteur sous l’enrobé. Installées sous et sur la voirie, ces techniques permettront d’éclairer le local vélo pour le premier et de chauffer l’eau des sanitaires pour le second.

Sur le même sujet Charier parie sur la route solaire thermique et photovoltaïque

Commentaires

Le groupe Charier construit son siège passif près de Nantes

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Voirie et réseaux divers

Voirie et réseaux divers

Date de parution : 10/2019

Voir

Comprendre simplement les marchés publics

Comprendre simplement les marchés publics

Date de parution : 10/2019

Voir

Droit et Gestion des Collectivités Territoriales - 2019

Droit et Gestion des Collectivités Territoriales - 2019

Date de parution : 10/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur