En direct

Le groupe Amec Spie redevient Spie
Jean Monville, Pdg de Spie, retrouve son indépendance - ©

Le groupe Amec Spie redevient Spie

Defawe Philippe |  le 27/07/2006  |  InternationalEurope

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

International
Entreprises
Europe
Valider

Trois ans après avoir été racheté par le groupe britannique Amec, le groupe Spie retrouve son indépendance. Annoncée en décembre 2005, la cession d'Amec Spie par sa maison mère britannique arrive donc à son terme avec la signature, le 27 juillet, de l'accord financier entre l'acquéreur, le fonds d'investissement PAI Partners, et Amec qui empoche au passage 1,04 milliard d'euros. Une somme qui valorise bien les 23.000 salariés actifs dans le domaine des services multitechniques sur 380 sites en Europe. Le groupe désormais indépendant recouvre un périmètre de 2,7 milliards d'euros de chiffre d'affaires et a généré un résultat (Ebita) de 87,3 millions d’euros.

Les dirigeants retrouvent aussi leur indépendance. Jean Monville (photo), l'artisan du RES (rachat de l'entreprise par les salariés) en 1997 et de l'adossement au groupe britannique, reprend donc un temps plein au Parc Saint Chrisophe de Cergy, siège social du groupe. Celui qui a écrit une histoire de Spie, "Naître et renaître", a l'habitude de rebondir. La sortie d'Amec lui offre de nouvelles possibilités de croissance. "Opérant dans un secteur en phase de consolidation, il est nécessaire que Spie dispose à l’avenir d’une capacité à se développer à un rythme rapide par croissance externe", explique-t-il. Pour développer cette stratégie, il sera secondé par Gauthier Louette, directeur général de Spie, un autre ancien du groupe qui a dirigé Spie Capab avant de prendre la direction opérationnelle d'Amec Spie en 2003. Il affirme également sa volonté de croissance "dans nos cinq activités que sont les services multitechniques (électricité, climatisation, mécanique), les systèmes de communication, les infrastructures ferroviaires, le nucléaire et les services pétroliers".
Pour l'heure, il s'agit plus d'organiser la séparation juridique des structures. Toutes les entités se déclineront sur le nom de Spie et un nouveau logo sera dévoilé à la rentrée. En attendant, un site Internet www.spie.com (voir liens utiles à droite) offre la possibilité de s'informer sur ce nouveau major indépendant des services multitechniques.
Maxime Bitter

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Initiation à l’architecture, à l’urbanisme et à la construction

Initiation à l’architecture, à l’urbanisme et à la construction

Date de parution : 08/2020

Voir

Accessibilité des bâtiments aux personnes handicapées

Accessibilité des bâtiments aux personnes handicapées

Date de parution : 08/2020

Voir

Handicap et construction

Handicap et construction

Date de parution : 07/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur