En direct

Le Grand prix national du paysage récompense l’île à charbon de Rouen
3 km de promenades se succèdent en rive gauche de Seine, sur les anciennes emprises portuaires transformées par l'Atelier Jacqueline Osty et In Situ. - © © Atelier Jacqueline Osty

Le Grand prix national du paysage récompense l’île à charbon de Rouen

Laurent miguet |  le 29/05/2018  |  SantéArchitectureAménagementTechniqueEnvironnement

Le tandem Atelier Jacqueline Osty et Associés - In Situ Paysage et urbanisme a remporté l’édition 2018 du Grand prix national du paysage, pour la mutation au long cours des anciennes emprises portuaires de Rouen. La cérémonie officielle se déroulera le 14 novembre, annonce le ministère de la Transition écologique et solidaire, organisateur de l’événement.

Réuni le 25 mai sous la présidence d’Henri Bava, lauréat du concours en 2008, le jury du Grand prix national du paysage a innové : il récompense deux maîtres d’œuvre (dont Jacqueline Osty, déjà primée en 2006), mais aussi la démarche coordonnée de la ville centre et de la métropole de Rouen.

Dans un courrier conjoint de présentation de « la grande promenade de bord de fleuve », Yvon Robert et Frédéric Sanchez, maire et président, se félicitent de la mise en cohérence des deux projets « pour n’en faire plus qu’un seul », sur la presqu’île Rollet également baptisée « L’île à charbon ». Une succession de promenades remplace les anciens sites industriels, au terme d’un investissement total de 26 millions d’euros, sur 23 hectares et plus de 3 km en rive gauche de la Seine.

Paysage métropolitain

« In Situ et l’agence Jacqueline Osty ont su développer ensemble un projet à la fois géographique et urbain. Ils apportent une démonstration dans les domaines de la gestion des eaux pluviales et de la végétalisation d’anciennes emprises industrielles. Surtout, au-delà de la fonctionnalité, ils donnent à ces espaces de vie un charme qui suscitera le plaisir des populations actuelles et futures » commente Henri Bava.

L’édition 2018 du Grand prix conforte la renaissance du concours biennal, impulsée par Ségolène Royal dans le cadre de son plan d’action national pour les paysages, lancé en 2014.

Responsabilisation citoyenne

L’audace des concepteurs et du jury – auquel a participé Paysage Actualités - se lit dans la stimulation d’une culture du risque : « Soumise aux marées, la Seine peut déborder sur les quais ; pourtant, aucun aménagement de protection n’a été souhaité alors même que le parc est ouvert au public », écrivent les concepteurs.

La volonté de responsabiliser les citoyens s’exprime jusque dans l’absence de poubelles sur la presqu’île, également évoquée dans le dossier soumis au jury : « Le site est un espace de pleine nature où chacun doit gérer ses déchets ».

Commentaires

Le Grand prix national du paysage récompense l’île à charbon de Rouen

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Négoce 446 - Spécial TOP 100 de la distribution bâtiment-bricolage 2018

Négoce 446 - Spécial TOP 100 de la distribution bâtiment-bricolage 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 25.00 €

Voir

L'expertise immobilière en 50 fiches pratiques

L'expertise immobilière en 50 fiches pratiques

Livre

Prix : 65.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Aide-mémoire - Ouvrages en béton armé

Aide-mémoire - Ouvrages en béton armé

Livre

Prix : 35.00 €

Auteur : Dunod, Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX