En direct

Le Grand Paris Express sous haute surveillance
Un théodolite (au premier plan) surveille les alentours de l’avenue Gambetta, à Courbevoie (Hauts-de-Seine). - © PHOTOS : DANIEL ROUSSELOT / LE MONITEUR

Le Grand Paris Express sous haute surveillance

E. P. |  le 05/10/2018  |  TechniqueGrand Paris ExpressTravaux souterrainsTunnelier

Travaux souterrains -

En surface comme en sous-sol, des systèmes d'auscultation sont déployés pour limiter les risques lors des opérations sensibles.

Au plus fort des travaux du Grand Paris Express (GPE), plus de 20 tunneliers creuseront en simultané dans le sous-sol parisien. Une telle activité - du jamais vu en France - ne laisse pas de place à l'improvisation. Même si plus de 6 000 sondages ont déjà été réalisés lors des travaux préparatoires, les équipes de terrain ne sont pas à l'abri d'un aléa. « C'est la première fois que nous avons un projet d'une telle ampleur, avec 85 % de souterrain sur 200 km de linéaire à construire. Or, le milieu urbain est dense, ce qui nous oblige à maîtriser certains risques », commente Thierry Huygues-Beaufond, responsable de l'unité « infrastructures et méthodes constructives » à la Société du Grand Paris.

 

Même si plus de 6 000 sondages ont déjà été réalisés en amont, les équipes de terrain ne sont pas à l'abri d'un aléa.

 

Pas de risque zéro. En effet, lors de la réalisation de travaux souterrains, il est toujours possible de tomber sur un obstacle qui n'aura pas été anticipé. « Le bassin parisien est bien connu de la profession, mais il faut savoir rester humble. Nous allons creuser à une grande profondeur. Il est donc encore possible d'avoir des surprises dans des endroits non étudiés lors des reconnaissances », reconnaît Thierry Huygues-Beaufond. De plus, l'emploi d'un tunnelier en profondeur peut, même si cela reste exceptionnel, générer des phénomènes de remontée de fontis ou de tassement de surface, voire se traduire par une arrivée d'eau. En dehors du passage du tunnelier, un procédé comme le « jet-grounting », qui consiste à injecter un coulis de ciment à haute pression dans le sol, peut engendrer une déformation du [...]

Cet article est réservé aux abonnés Moniteur, abonnez-vous ou connectez-vous pour lire l’intégralité de l’article.

Déjà abonné

Saisissez vos identifiants

Mot de passe oublié ?
Se connecter

Pas encore abonné

En vous abonnant au Moniteur, vous bénéficiez de :

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index

Commentaires

Le Grand Paris Express sous haute surveillance

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Droit et gestion des collectivités territoriales - 2018

Droit et gestion des collectivités territoriales - 2018

Livre

Prix : 83.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Décrypter les finances publiques locales

Décrypter les finances publiques locales

Livre

Prix : 59.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Négoce 446 - Spécial TOP 100 de la distribution bâtiment-bricolage 2018

Négoce 446 - Spécial TOP 100 de la distribution bâtiment-bricolage 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 25.00 €

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur