En direct

Le Grand Paris Express sera bouclé à l'horizon 2030
La carte du projet du Grand Paris Express dans son ensemble. - © © SGP.

Le Grand Paris Express sera bouclé à l'horizon 2030

Adrien Pouthier et Nathalie Moutarde |  le 22/02/2018  |  BâtimentEtatTransports mécaniquesERPGrand Paris Express

Le Premier ministre Edouard Philippe a présenté jeudi 22 février matin le nouveau calendrier de réalisation du super métro. Le projet ne bougera plus, toutes les gares seront réalisées et les marchés de travaux pour une mise en service des dernières lignes à horizon 2030, seront signés "dans le quinquennat" a promis Edouard Philippe.

Boucler la boucle en 2030. Voilà l'objectif du nouveau calendrier de réalisation du Grand paris Express présenté jeudi 22 février par le Premier ministre Edouard Philippe, et la ministre des Transports, Elisabeth Borne.

Le gouvernement justifie ce recalage des mises en service de plusieurs lignes par trois contraintes. La première est d’ordre technique. « La majeure partie des lignes seront construites à une très grande profondeur, entre 30 et 40 m avec des creux à 50 m. A cette profondeur-là, on connaît moins bien la nature du sous-sol. Cette réalité géologique nous rattrape avec ce qu’elle implique d’incertitudes sur les délais et les risques sur la sécurité. Nous devons en tenir compte », a fait valoir Edouard Philippe.

Seconde contrainte : les ressources humaines. «  Le Grand Paris Express va multiplier par quatre le volume de travaux habituellement conduits en Ile-de-France. Les entreprises vont devoir former plus de 15 000 hommes et femmes pour concevoir et mener les travaux. Tout cela s’exprime dans un contexte où les équipes sont déjà très sollicitées. Le secteur des travaux publics peur frôler la surchauffe », a ajouté le Premier ministre.

Enfin, le gouvernement veut maîtriser les coûts, passés de 25 à 35 Mds€.

Le Premier ministre le sait, ce calendrier fera des mécontents. "Je ne doute pas qu'un certain nombre d'observateurs puissent formuler l'idée qu'il aurait pu être plus ambitieux. Pour ma part je veux indiquer qu'il est réaliste, tenable mais déjà tendu."

Les marchés de toutes les lignes seront signés dans le quinquennat a promis Edouard Philippe. "C'est un magnifique projet qui ira à son terme".

Le nouveau calendrier

Mise en service en 2024 :

- Extension de la ligne 14 au nord (inchangé par rapport au dernier calendrier officiel)

- Tronçon commun des lignes 16 et 17 (inchangé)

- Ligne 16 Le Bourget-Saint-Denis-Clichy-Montfermeil (inchangé)

- Extension de la ligne 14 sud vers Orly (inchangé)

- Ligne 15 sud Pont de Sèvres-Noisy (en travaux, deux ans de retard)

Mise en service au plus tard en 2027 :

- Ligne 17 vers le triangle de Gonesse, avant si possible.

Pour cette ligne, la SGP disposera d'un budget 2018 de 40 M€  et de 900 M€ sur la durée du quinquennat. La SGP engagera sans délai les procédures de marché pour la réalisation de cette ligne. Cela permettra de savoir s’il est possible de desservir la gare Le Bourget Aéroport pour les Jeux olympiques de 2024, les sites de village des médias et du centre des médias étant situés à proximité. Dans cette hypothèse, le marché de génie civil sera notifié début 2019. Par ailleurs, dès cette année auront lieu des études pour l'amélioration des liaisons en bus pour une mise en service en 2021-2023. Une liaison bus en site propre Aulnay-Tremblay est prévue pour 2024.

- Ligne 18 : Orly-Plateau de Saclay (trois ans de retard).

Les travaux préparatoires vont débuter dès cette année pour ce tronçon. Le budget de la SGP pour cette ligne : 35 M€ en 2018. 680 M€sur la durée du quinquennat. La notification des marchés aura lieu en 2020 au plus tard. Dès cette année des études seront menées pour l'amélioration des liaisons en bus. Une liaison en site propre entre Massy et le plateau de Saclay est envisagée pour 2020.

Mise en service en 2030 :

- Ligne 15 est (cinq ans de retard pour la section Saint-Denis Pleyel-Rosny Bois Perrier, inchangé Rosny-Bois Perrier-Champigny Centre) et ouest (cinq ans de retard entre Pont de Sèvres et Nanterre et trois ans entre Nanterre-Saint-Denis Pleyel).

Le bouclage de cette ligne est rendu compliqué par des difficultés géologiques rencontrées et par la nécessité d'une nouvelle gare en sous-sol à la Défense.

- Ligne 16 vers Noisy-Champs (six ans de retard)

- Ligne 17 vers le Mesnil-Amelot (six ans de retard jusqu’à Roissy, inchangé pour la section Roissy-Le Mesnil Amelot)

- Ligne 18 Saclay-Versailles (inchangé)

La Société du Grand Paris reprise en main

"La Société du Grand Paris va engager 16 Mds€ de marchés d'ici la fin du quinquennat", a rappelé le Premier ministre. "Cela implique que l'Etat s'implique plus fortement. Nous allons donc procéder à un changement de sa direction pour lui donner une nouvelle impulsion".

Par ailleurs, le gouvernement prévoit de donner des moyens humains supplémentaires à la SGP. "Aujourd'hui, 200 personnes travaillent pour la Société du Grand Paris. Ca ne suffit pas", estime Edouard Philippe. "Nous voulons que la SGP ait les moyens techniques et humains pour gérer l'ensemble des contrats du projet."

Enfin, une mission sera confiée au député Les Républicains Gilles Carrez qui devra formuler des propositions pour consolider le modèle économique de la SGP en augmentant ses resources dans les prochaines lois de finances.

De son côté, la SGP devra fournir un plan d'optimisation de son fonctionnement et des travaux à venir. Le Premier ministre vise une optimisation de  l’ordre de 10%.

Commentaires

Le Grand Paris Express sera bouclé à l'horizon 2030

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

Code pratique du patrimoine et de l’intervention sur le bâti existant

Code pratique du patrimoine et de l’intervention sur le bâti existant

Livre

Prix : 75.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX