En direct

Le gouvernement lance la deuxième phase du
École confortée à Sainte-Luce – Martinique - © © MEEM

Le gouvernement lance la deuxième phase du "plan Séismes Antilles"

A.P avec AFP |  le 27/07/2016  |  EtatRisques naturelsRénovationRéglementationRéglementation technique

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Transports
Etat
Risques naturels
Rénovation
Réglementation
Réglementation technique
Travaux publics
Valider

Pour la période 2016-2020, l’État prévoit de mobiliser 450 millions d’euros prioritairement pour les travaux de confortement ou de reconstruction des bâtiments les plus exposés au risque sismique.

Les Antilles françaises sont très exposées au risque sismique et ne sont pas à l'abri d'un séisme majeur tel que celui du 12 janvier 2010 en Haïti qui avait fait plus de 200.000 morts. Pour protéger la population et réduire la vulnérabilité des territoires exposés, le plan Séisme Antilles lancé en 2007 vise à conforter les bâtiments face au risque sismique, et prévoit également des mesures d'éducation au risque, de formation professionnelle, de sensibilisation et de préparation à la gestion de crise. Entre 2007 et 2015, ce sont ainsi 350 M€ en provenance de ses crédits budgétaires et du fonds de prévention des risques naturels majeurs que l'Etat a mobilisé pour aider en Guadeloupe et en Martinique, à la reconstruction et à la réhabilitation de 36 écoles, 2 collèges, 2300 logements sociaux, des établissements de santé et des centres de gestion de crise.

En conseil des ministres mercredi 27 juillet, les ministres de l'Environnement Ségolène Royal et des Outre-Mer George Paul-Langevin ont lancé la deuxième phase de ce plan séismes, qui prévoit une amplification des travaux. L'Etat prévoit ainsi de "mobiliser 450 millions d’euros" pour la période 2016-2020, soit 30% de plus que lors de la première phase du plan. Cette deuxième phase, qualifiée par les ministres d'"ambitieuse et mobilisatrice" a pour but de "conforter ou reconstruire 120 établissements scolaires, une quinzaine de casernes de pompiers et près de 3000 logements sociaux", a précisé Ségolène Royal.

La ministre rappelle que le plan lancé en 2007 évaluait à "environ six milliards d'euros l'investissement nécessaire sur le bâti public pour une durée d'une trentaine d'années". 2,4 milliards d'euros ont déjà été investis ou programmés lors de la première phase. La concertation va se poursuivre dans les semaines qui viennent avec les collectivités territoriales pour boucler le plan, ses objectifs et les financements complémentaires à ceux de l'Etat comme les fonds européens et ceux des collectivités territoriales.

Commentaires

Le gouvernement lance la deuxième phase du "plan Séismes Antilles"

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Règlement de sécurité incendie des bâtiments d'habitation

Règlement de sécurité incendie des bâtiments d'habitation

Date de parution : 10/2020

Voir

Droit de l'Aménagement, de l'Urbanisme, de l'Habitat – 2020

Droit de l'Aménagement, de l'Urbanisme, de l'Habitat – 2020

Date de parution : 09/2020

Voir

Villes et territoires de l’après-pétrole 

Villes et territoires de l’après-pétrole

Date de parution : 08/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur