En direct

Le gouvernement investit 60 millions d’euros dans le coworking et ses variantes
L'Etat et des investisseurs privés investissent 60 millions d'euros dans la création d'espaces de travail partagés. - © © Buzzly

Le gouvernement investit 60 millions d’euros dans le coworking et ses variantes

S.V., avec AFP |  le 20/09/2018  |  TertiaireCoworkingJulien DenormandieImmobilier tertiaire

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Immobilier
Tertiaire
Coworking
Julien Denormandie
Immobilier tertiaire
Valider

Afin de ranimer des régions délaissées, l'Etat, avec l'aide d'investisseurs privés, compte investir 60 millions d'euros dans le développement d'espaces de travail partagés, dont des lieux de coworking. 

Le gouvernement compte investir 60 millions d'euros dans le développement d'espaces de travail partagés, dont le coworking est l’une des formes les plus connues. Son objectif : contribuer à ranimer des régions délaissées. "Ce gouvernement (...) a une volonté politique très forte de porter cette politique publique d'aménagement des espaces de coworking et des « tiers lieux »", a déclaré Julien Denormandie, secrétaire d'Etat à la Cohésion des territoires, lors de la présentation d'un rapport commandé en début d'année par le gouvernement.

"On va, nous Etat, mais aussi des investisseurs privés, mettre de l'argent significativement", a précisé le secrétaire d’Etat. "C'est 60 millions d'euros de l'Etat et c'est environ 50 millions d'euros qu'on est en train de collecter auprès d'organismes privés".


Création de 300 "fabriques des territoires"


Au sens strict, le coworking, apparu dans les années 2000 aux Etats-Unis, est un marché immobilier dont les opérateurs proposent des espaces de travail, souvent vastes et dans les grandes villes, partagés entre de nombreux clients aux activités différentes. Le gouvernement élargit cette définition à différents types d'espaces. Qualifiés de "tiers lieux" - car à mi-chemin entre travail et entreprises -, ils comprennent par exemple des "fab labs", des lieux qui mutualisent l'utilisation de machines comme des fraiseuses ou des imprimantes 3D.

Pour l'exécutif, ce type d'endroits peut permettre de ranimer des régions à la traîne en matière d'activité. Il vise la création de 300 "fabriques des territoires", dans le cadre de ce dispositif. "Ce n'est pas le gouvernement qui va décider où on va les mettre", a promis Julien Denormandie, annonçant un "vrai appel à projets" d'ici à la fin d'année ou au début 2019.

Commentaires

Le gouvernement investit 60 millions d’euros dans le coworking et ses variantes

Votre e-mail ne sera pas publié

catherine

05/12/2018 10h:58

genial...

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Date de parution : 10/2018

Voir

L'expertise immobilière en 50 fiches pratiques

L'expertise immobilière en 50 fiches pratiques

Date de parution : 09/2018

Voir

Traité des baux commerciaux

Traité des baux commerciaux

Date de parution : 12/2017

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur