En direct

Le futur tramway franchit l'obstacle Brabois

Philippe Bohlinger |  le 18/01/2019  |  TramwayDUPTransportsMeurthe-et-Moselle

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Tramway
DUP
Transports
Meurthe-et-Moselle
Infrastructures
Valider

Grand Nancy -

 

L'avenir du tramway nancéien est sur de bons rails.

La Métropole du Grand Nancy a approuvé, le 14 décembre, le dossier de déclaration d'utilité publique (DUP) pour le renouvellement et l'extension de la ligne 1 de son réseau de transport en commun. Le projet est chiffré à 412 M€ HT, dont 287 M€ de travaux. La concertation publique organisée de novembre 2017 à janvier 2018 avait mis en évidence la préférence des usagers pour un tramway sur rail, en substitution à la technologie actuelle, mais devenue obsolète, du « transport sur voie réservée », qui est capable d'évoluer sur un rail central comme sur une route. Le souhait de maintenir une desserte du site hospitalier et universitaire de Brabois, sans rupture de charge, autrement dit sans transfert des passagers vers un second mode de transport, s'était également fait jour.

Les élus avaient validé ces options le 25 mai dernier. Restait à résoudre l'équation de la montée vers ce plateau de Brabois, au sud-ouest de l'agglomération, dont les pentes dépassent par endroits la limite de 8,5 % fixée au tramway. Trois tracés ont été soumis à un comité de suivi : le passage par l'avenue du général Leclerc, l'ascension grâce à une voie souterraine sous le Jardin botanique ou celle par le campus Sciences, comprenant la construction d'un ouvrage d'art. Cette troisième hypothèse de 3,1 km, qui contourne les terrains les plus abrupts, a été finalement retenue dans le dossier de DUP, en raison de son coût jugé maîtrisé et de son impact limité sur le trafic routier.

Quatre branches et un tronçon principal. « La méthode de la concertation publique a enrichi ce lourd dossier. Sans cette implication citoyenne, il n'aurait pas évolué aussi positivement », juge Christophe Choserot, vice-président du Grand Nancy aux études de renouvellement de la ligne 1. Prévue en 2026, la connexion de Brabois formera l'une des quatre branches du tracé. D'un total de 14,9 km, celui-ci s'organisera autour d'un tronçon principal de 4,6 km reprenant le parcours de l'actuelle ligne 1, de Nancy à Vandœuvre-lès-Nancy. La Métropole instaure un lissage dans le temps pour supporter le coût. Elle table sur un démarrage des travaux en 2021 et une mise en service par tranches, entre 2023 et fin 2028.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

L'assurance construction

L'assurance construction

Date de parution : 04/2019

Voir

La concession d'aménagement et ses alternatives

La concession d'aménagement et ses alternatives

Date de parution : 04/2019

Voir

Urbanisme de dalle

Urbanisme de dalle

Date de parution : 03/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur