En direct

Le futur musée d’ethnographie de Budapest sera signé par deux agences françaises
Le futur Musée d'ethnographie du Budapest tel qu'il a été imaginé par les agences d'architecture françaises Vallet de Martinis et DIID. - © © Liget Budapest (capture d'écran)

Le futur musée d’ethnographie de Budapest sera signé par deux agences françaises

Marie-Douce Albert |  le 19/12/2014  |  ArchitectureCultureEuropeProfessionBâtiment

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Projets
Architecture
Culture
Europe
Profession
Bâtiment
ERP
Valider

A l’issue d’un concours international ouvert, l’équipe composée par Vallet de Martinis et DIID été désignée lauréate, le vendredi 19 décembre, pour l'un des cinq futurs édifices culturels du Városliget, le grand parc de la capitale hongroise. L’architecte japonais Sou Fujimoto remporte, lui, le projet de la Maison de la musique hongroise.

Cinq musées à construire dans le Városliget, soit plus grand parc de Budapest, en Hongrie, pas moins de 470 concurrents, 17 finalistes, environ dix mois de compétition… Lancée en février dernier, le concours d'architecture baptisé Liget Budapest a connu, le 19 décembre, son épilogue avec la désignation de la plupart des projets lauréats pour les nouveaux édifices culturels qui verront le jour dans cet espace vert de plus de 100 hectares.

Une équipe française a su sortir du lot puisque le jury de ce concours international ouvert a distingué l’association des deux agences d'architecture Vallet de Martinis et DIID. Ainsi le futur Musée d’ethnographie qui sera réalisé sera « basé sur [leurs] plans », indique précisément le communiqué officiel.

Pour la Maison de la musique hongroise, ce sont les plans du Japonais Sou Fujimoto qui ont convaincu tandis que les esquisses lauréates pour les Musées de l’architecture et de la photographie émanent du bureau d’architecture et d’ingénierie hongrois Középülettervez? Zártkör?en M?köd? Részvénytársaság.

Découvrez les projets lauréats dans cette vidéo mise en ligne par les organisateurs du concours :

En revanche, le jury n’a pas souhaité choisir parmi les 80 projets proposés pour la construction du cinquième bâtiment : la Nouvelle galerie nationale – Musée Ludwig. Par conséquent, une nouvelle compétition doit être organisée.

Ouverture en 2018

Projet culturel de grande envergure, le Liget Budapest (site en anglais) a été lancé par le Musée des beaux-arts de Budapest, ainsi que l’établissement du Városliget, détenu à 100 % par l’Etat hongrois. Il ne devrait que peu empiéter sur ce qui fait figure de poumon vert de la capitale hongroise puisque les futurs édifices seront réalisés sur les franges du parc ou sur les parcelles de bâtiments préexistants. Le coût de ce programme public est estimé à 75 milliards de forints hongrois, soit environ 240 millions d’euros. Les chantiers devraient être lancés en 2016. L’ouverture au public des nouveaux musées est annoncée pour mars 2018.

Commentaires

Le futur musée d’ethnographie de Budapest sera signé par deux agences françaises

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Histoire de l’architecture agricole

Histoire de l’architecture agricole

Date de parution : 07/2019

Voir

Règlement de sécurité incendie ERP avec historique des versions

Règlement de sécurité incendie ERP avec historique des versions

Date de parution : 07/2019

Voir

Architectes et ingénieurs face au projet

Architectes et ingénieurs face au projet

Date de parution : 06/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur