En direct

Le futur grand parc Garonne va reconquérir le fleuve

jean-marie constans |  le 20/07/2012  |  Haute-GaronneCollectivités locales

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Haute-Garonne
Collectivités locales
Valider
grand Toulouse -

La reconquête de l’axe constitué par la Garonne représente pour le Grand Toulouse un projet majeur. L’agence TER, associée au bureau d’ingénierie culturelle BICFL, chargée de l’élaboration d’un plan guide, vient de remettre les éléments proposant des orientations en termes d’environnement, d’aménagement et d’urbanisme d’ici à 2030.

Le grand parc Garonne devrait couvrir, sur 32 km et 3 000 ha, les communes de Toulouse, Blagnac, Beauzelle, Fenouillet, Seilh, Gagnac-sur-Garonne et Saint-Jory. Le projet doit permettre d’établir des continuités pédestres et cyclables, le développement de nouveaux usages et une économie en rapport avec le fleuve. En parallèle à l’élaboration du plan guide, 40 opérations pilotes sur 12 sites doivent faire l’objet d’actions structurantes initiées dès 2013.

Création de quais

Elément fort du projet urbain du Grand Toulouse, l’Arc Culturel doit relier les ports de la Daurade, Saint-Pierre, Viguerie, le quai de Tounis et l’hôtel-Dieu. Des opérations qui participent par ailleurs du programme d’aménagement du centre-ville, confié à l’architecte-urbaniste Joan Busquets, avec la création de quais pour les bateaux de promenade, d’emmarchements, d’un cheminement piétonnier.
Autre point fort intégré au projet urbain, la création du Parc toulousain, sur l’île du Ramier, lié au déménagement de l’actuel Parc des expositions fin 2015. Un espace de 150 ha, destiné à devenir un véritable parc urbain. Trois sites sont concernés, l’écluse Saint-Michel, aménagée en halte fluviale, les berges d’Empalot, avec la création d’une passerelle sous le pont Saint-Michel, et l’îlot des Moulins. Pour la partie aval, le projet comprend la création d’un parc fluvial naturel de sport et de détente.
Sont ainsi envisagées la création de voies cyclables et piétonnes, la réalisation d’une passerelle entre Toulouse et Blagnac, la valorisation du patrimoine bâti, et la mise en place d’un bac entre Blagnac et Fenouillet. L’investissement pour ces opérations pilotes est estimé à 30 millions d’euros.

PHOTO - 659895.BR.jpg
PHOTO - 659895.BR.jpg - © Patrice Nin

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Code commenté de la commande publique

Code commenté de la commande publique

Date de parution : 09/2019

Voir

Construire, rénover et aménager une maison

Construire, rénover et aménager une maison

Date de parution : 09/2019

Voir

Histoire de l’architecture agricole

Histoire de l’architecture agricole

Date de parution : 07/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur