Le Fut’Urbain de Nantes prépare les beaux jours
Les 10 et 11 avril 2018 à l'école de design de Nantes, les six industriels engagés dans Fut'Urbain ont pris connaissance des désirs des usagers - © FCBA

Le Fut’Urbain de Nantes prépare les beaux jours

Laurent Miguet |  le 13/03/2019  |  Mobilier urbainnantes

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Paysage
Mobilier urbain
nantes
Valider

Dans le mobilier urbain français, les chemins de l’innovation passent par Nantes : le programme Fut Urbain, coordonné par le centre technique industriel Forêt Bois Cellulose Ameublement (FCBA), associe six industriels membres du syndicat de l’Ameublement français, la métropole de Nantes, un panel de citoyens et l’école de design de Nantes Atlantique.

Au début de l’été prochain, le déploiement des prototypes issus du programme Fut Urbain lèvera le voile sur la première expérience d’innovation par l’usage conduite collectivement avec le syndicat de l’Ameublement français, dans le domaine du mobilier urbain. Dès la fin de ce mois de mars, Nantes Métropole arrêtera, avec les parties prenantes du programme, les sites dans lesquels le public découvrira les objets issus de cette démarche participative. Certains de ces lieux se situeront dans la commune d’Orvault, associée au démarrage de Futurbain au début 2018.

Comprendre l’autre

La révélation au grand public succèdera à un premier temps fort : les 10 et 11 avril 2018 à l’école du design de Nantes, deux jours de workshop ont associé les six industriels volontaires, les élèves de l’école de design de Nantes, ainsi qu’un panel de citoyens issus du Conseil des usagers de l’espace public (Cuep), interlocuteur de référence de la métropole pour la co-conception de l’aménagement.
« Comment organiser le dialogue entre des acteurs qui, au départ, ne parlent pas le même langage ? »  Consultante Design et matériaux et chef de projet Fut Urbain à l’institut technologique FCBA, Justine Rouger formule en ces termes la question méthodologique posée au sein de ce projet d’expérimentation cofinancé par le comité professionnel de développement des industries françaises de l’ameublement et du bois (Codifab) et par les six industriels partenaires : Buton Design, Concept Urbain, Mobilum, Semco, Seri et Sineu Graff. Une partie de la réponse se trouve dans la thèse d’ergonomie encadrée par l’institut technologique, centrée sur l’intégration des usagers à l’innovation, et soutenue en juin 2018 par Sarah Couillaud.

Cinq étapes

« Fut Urbain offre la particularité d’associer des entreprises concurrentes », précise Justine Rouger. La méthodologie d’innovation par l’usage développée par le FCBA s’applique aussi à des consortium d’entreprises complémentaires, comme l’ont montré plusieurs programmes : Habitat Seniors en 2015, ou plus récemment Habitaconnect, inauguré en octobre dernier pour développer des produits d’ameublement connectés. 
Le contexte concurrentiel n’a pas empêché le fonctionnement des boucles itératives entre usagers et industriels, dans un processus que la consultante décompose en cinq étapes : récolte des données et de l’état de l’art ; séances de créativité et d’élaboration des concepts ; modélisation et validation de ces concepts ; prototypage ; démonstration et valorisation. Chacune des six entreprises a travaillé dans un groupe de 5 à 10 personnes : « Il ne s’agit pas de rassembler le plus de monde possible, mais de recueillir la parole de citoyens et de les aider à comprendre les contraintes des industriels », commente Justine Rouger.

Expertises croisées

A partir de la phase de valorisation des concepts, l’expérimentation mobilise les ressources techniques propres à son coordonnateur : « Multi-matériaux dans la partie de notre activité dédiée au mobilier, nous pouvons aussi mobiliser nos experts du bois sur ce projet », rappelle Justine Rouger. L’expertise acquise par Nantes, dans la co-conception de l’espace public avec les usagers, a facilité le passage à l’acte : la métropole a donné à Fut Urbain le label Nantes City Lab, du nom du laboratoire d’expérimentations grandeur nature qu’elle a lancé en 2017. L’appétit nantais pour l’innovation laisse espérer une phase 5 de Fut Urbain à la hauteur des espoirs des industriels.

Commentaires

Le Fut’Urbain de Nantes prépare les beaux jours

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Date de parution : 10/2018

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Date de parution : 06/2018

Voir

AMC n°261 - Spécial Intérieurs 2017

AMC n°261 - Spécial Intérieurs 2017

Date de parution : 07/2017

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur