Le fonds de dotation Intelligence Nature est né
Jean-Marc Bouillon préside le fonds de dotation Intelligence Nature, né le 15 juin. - © Laurent Miguet

Le fonds de dotation Intelligence Nature est né

le 25/06/2019  |  Interprofession du végétalRecherche et développement

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Paysage
Interprofession du végétal
Recherche et développement
Valider

Le fonds de dotation Intelligence Nature est né le 15 juin, sous la présidence de Jean-Marc Bouillon, président d’honneur de la fédération française  du paysage. Les poids lourds de l’interprofession du végétal s’impliquent dans cet outil dédié à la recherche paysagère, et financé par des dons défiscalisés.

« Nous apporterons les pièces manquantes du puzzle de la recherche paysagère, en complément des organismes existants comme Plante & Cité ou France Agrimer ». Jean-Marc Bouillon définit en ces termes la vocation d’Intelligence Nature, le fonds de dotation dont il a pris la présidence, comme en atteste le Journal officiel du 15 juin.

Véhicule autonome

Depuis qu’il a quitté la présidence de la fédération française du paysage (FFP) en juin 2018, l’ancien directeur d’Atelier Villes & paysage a déployé sa force de persuasion pour créer ce nouvel outil. Parmi les pistes qu’il privilégie, la perspective du véhicule autonome créerait une opportunité historique pour démontrer la multifonctionnalité du paysage: à la place d’une partie des surfaces imperméabilisées des routes, des infrastructures vertes offriront aux villes des climatiseurs et des régulateurs hydrauliques en même temps que des espaces de détente et de dépollution de l’air. La lutte contre les îlots de chaleur urbains s’annonce comme un cheval de bataille majeur d’Intelligence Nature.

Elan interprofessionnel

Les grandes institutions du végétal et du paysage se sont laissé convaincre : Mikaël Mercier, président de l’association interprofessionnelle Val’hor, siège au fonds comme trésorier. Outre la FFP, l’Union nationale des entreprises du paysage (Unep), la Fédération nationale des producteurs, pépiniéristes et horticulteurs (FNPHP), la Fédération nationale des métiers de la jardinerie et Flora Lisa font partie des membres fondateurs. Comme Jean-Marc Bouillon, son successeur à la présidence de la FFP, Henri Bava, s’est engagé à titre personnel.

Dons défiscalisés

« Assez silencieuse, la phase actuelle de recherche de fonds précèdera la première réunion du conseil  scientifique à la rentrée », annonce Jean-Marc Bouillon. Gilles Bœuf, l’ancien président du museum national d’histoire naturelle, fait partie des figures qui donnent sa crédibilité et son aura à cette dernière instance. Grâce à des dons défiscalisés, Intelligence Nature espère rapidement lever 500 000 à 1 million d’euros par an au service de la cause scientifique du paysage.

Commentaires

Le fonds de dotation Intelligence Nature est né

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Date de parution : 10/2018

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Date de parution : 06/2018

Voir

AMC n°261 - Spécial Intérieurs 2017

AMC n°261 - Spécial Intérieurs 2017

Date de parution : 07/2017

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur