En direct

Le FN envisagerait de vendre son siège

Defawe Philippe |  le 13/12/2007  |  ImmobilierFrance entière

Le directeur administratif du FN Jean-Michel Dubois a estimé jeudi que la vente du siège du FN à Saint-Cloud (Hauts-de-Seine) était désormais "une hypothèse fondée", même si la décision définitive de M. Le Pen n'est pas attendue avant la semaine prochaine.
M. Le Pen doit se prononcer sur la question en rentrant de vacances, mais "a priori c'est dans le sens" d'une vente "qu'on risque de se diriger", a déclaré Jean-Michel Dubois, qui est un proche du dirigeant frontiste.
La vente "est une option" que M. Le Pen "envisage sérieusement", a-t-il estimé.
Selon M. Dubois, en cas de feu vert de M. Le Pen, la cession du siège du FN pourrait avoir lieu via un appel d'offres, qui serait organisée dans le courant du premier trimestre 2008.
Le Front national a déjà "quatre ou cinq" options pour une nouvelle implantation, sur une surface de 1.500 à 2.000 mètres carrés contre les 5.200 mètres carrés dont il dispose actuellement à Saint-Cloud, a-t-il précisé.
Le Figaro avait indiqué mercredi, citant sans le nommer un membre du bureau politique du FN, que "Le Pen était d'accord" pour vendre le siège.
Le FN doit faire face à une crise financière après sa déroute aux législatives, qui a généré une dette de 8 à 8 millions d'euros. La valeur de son siège à Saint-Cloud est estimée en interne à entre 15 et 20 millions d'euros.
©AFP

Commentaires

Le FN envisagerait de vendre son siège

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur