Environnement

Le fluvial pourrait profiter de la hausse du pétrole

Mots clés : Carburant - Transport fluvial

Le ministre de l’Equipement et des Transports Dominique Perben a annoncé vendredi lors d’une visite au port de Nogent-sur-Seine que l’objectif du gouvernement était de « doubler le trafic fluvial en moins de 10 ans ».

« Sur le bassin de la Seine et du Rhône, ce doublement peut être fait plus rapidement, d’ici 5 à 7 ans », a-t-il estimé.
« Nous sommes entrés dans une période où le pétrole sera cher et où il faut développer des modes de transport alternatifs et moins gourmands en énergie », a-t-il déclaré à l’issue d’une réunion avec les représentants du port fluvial de Nogent-sur-Seine.

Cette réunion a été l’occasion pour les acteurs locaux d’expliquer que la consommation en gazole, sur un trajet Nogent – Le Havre, est inférieure de 20 à 30% par rapport au même trajet effectué par la route.
« Il faut aussi former les jeunes à ces métiers » pour accompagner la hausse du trafic fluvial, a ajouté le ministre, rappelant que le trafic des conteneurs sur le bassin de la Seine a augmenté de 30% en 2004.

Vous êtes intéressé par le thème Environnement ?
  • Découvrez les Cahiers Techniques du Bâtiment
    Le magazine qui traite des innovations produits, des évolutions techniques et de l’actualité règlementaire dans tous les corps d’états.
    Voir le site

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X