En direct

« Le financeur du long terme »

Propos recueillis par Céline Boff |  le 02/12/2011  |  France entièreCollectivités localesIsèreRhône

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

France entière
Collectivités locales
Isère
Rhône
Valider
RHÔNE-ALPES -

Logement social, universités, entreprises, la Caisse des dépôts et consignations (CDC) multiplie les initiatives. Claude Blanchet fait le point sur les interventions de ce financeur public d’importance.

Vous êtes le principal financeur du logement social. Comment se porte cette activité ?

En 2010, notre activité s’est stabilisée à un niveau élevé : plus de 2 000 contrats ont été signés dans la région, et 1,2 milliard d’euros a été prêté aux organismes. Nous prêtons à l’ensemble des bailleurs sociaux, aux mêmes conditions financières, et sans la moindre marge.

Quid des universités ?

En plus de notre rôle de conseil et de financeur des opérations de restructuration des universités, nous investissons parfois en fonds propres dans des projets immobiliers, aux côtés de partenaires privés. Nous venons de lancer un montage expérimental sur le campus de Grenoble - un projet favorisant la colocation - qui démarrera l’an prochain. Une première nationale ! Notre objectif est de sortir des produits avec des loyers inférieurs à ceux du marché.
Ce rôle d’investisseur est notre seconde grande mission : nous cherchons à cofinancer des projets immobiliers structurants en région. Nous nous situons là en amorçage de projet, pour inciter le privé à nous suivre. A Grenoble, cela se traduit par la restructuration du quartier Mistral, à Lyon, par la création de La Confluence. Dans ce quartier, nous sommes actionnaires des trois quarts des immeubles. Nous sommes encore notés 3A sur le marché financier - et nous sommes désormais les seuls ! - mais nous sommes surtout le financeur du long terme.

Et qu’en est-il de vos investissements dans les entreprises ?

En 2010, nous avons investi 75 millions d’euros dans 44 entreprises régionales, avec des tickets s’échelonnant de 500 000 à plusieurs millions d’euros. En 2009, nous avions créé une plate-forme d’orientation financière, avec plusieurs partenaires (Banque de France, Oséo, etc.). En un an et demi, nous avons accompagné plus de 200 entreprises, pour un besoin en fonds propres cumulés de plus d’un milliard d’euros.
Nous sommes en train de créer le pendant numérique de cette plate-forme. Ce portail Internet devrait être lancé à la fin de l’année.

PHOTO - 603880.BR.jpg
PHOTO - 603880.BR.jpg - © J.-M. Pettina

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

AUTODESK REVIT pour les bureaux d'études Fluide

AUTODESK REVIT pour les bureaux d'études Fluide

Date de parution : 06/2019

Voir

Dictionnaire de la maîtrise d’ouvrage publique et privée

Dictionnaire de la maîtrise d’ouvrage publique et privée

Date de parution : 06/2019

Voir

Permis de construire et autorisations d'urbanisme

Permis de construire et autorisations d'urbanisme

Date de parution : 06/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur