Le dixième anniversaire sert de tremplin à Paysalia
Florence Moppo a succédé cet été à Noémi Petit à la direction du salon Paysalia. - © GL Events

Le dixième anniversaire sert de tremplin à Paysalia

Laurent Miguet |  le 14/10/2019  |  Entreprises du paysagelyonRhôneSalon

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Paysage
Entreprises du paysage
lyon
Rhône
Salon
Valider

Entre fidélité à l’esprit communautaire de Paysalia et ouverture aux débats de société portés par le paysage, GL Events peaufine sa feuille de route. L’union nationale des entreprises du paysage a renouvelé sa confiance envers l’opérateur mondial des salons, pour les trois éditions qui suivront celle du 3 au 5 décembre prochain à Eurexpo Lyon : l’édition du 10ème anniversaire consacrera Paysalia comme l’événement biennal phare de la filière, désormais mis en scène par Florence Mompo, sa nouvelle directrice.

Pour transformer le 10ème anniversaire de Paysalia en un nouveau tremplin, tout commence par la formulation des bonnes questions : « Grandir encore, c’est possible. Mais que veut-on ? »

Equilibres

Sans préjuger d’un bilan à venir ni des impacts des prochaines élections municipales, Florence Mompo, qui a succédé cet été à Noémi Petit à la direction du salon, se fixe une ligne de conduite : « Respecter l’équilibre entre développement des affaires et dimension humaine, dans une co-construction avec l’Union nationale des entreprises du paysage ».
Acculturée au paysage comme au business model de GL Events, l’ancienne directrice du pôle bois bâtiment construction du spécialiste des salons a aussi dirigé la communication de Paysalia. Quelques règles explicitent sa ligne : « Pas de surenchère dans la course au mètre carré et au chiffre d’affaires ; pas de dispersion ; une programmation cohérente avec les besoins du paysage ».

Sur ce dernier point, la tâche s’apparente à un grand écart entre les savoir-faire traditionnels et les nouvelles technologies, tous deux indispensables à une profession garante de la reconnaissance des végétaux comme du pilotage informatique de leur gestion.

Cible urbaine

Le thème central de l’édition 2019 illustre à merveille la capacité du salon à rassembler autour d’un sujet aussi crucial pour la filière que brûlant d’actualité pour tous les citoyens : la place centrale du végétal dans la revitalisation des centres villes, enjeu majeur des prochaines élections municipales.

Intitulé « La place du village », le concours du Carré des jardiniers mettra en scène l’entrée de la nature au cœur des villes, au moment où l’interprofession du paysage et du végétal s’engage dans le programme national Action Cœur de ville.

Lieu inspirant

A côté des jardins en compétition, une œuvre éphémère exceptionnelle prolongera le spectacle de nature urbaine et accueillera les conférenciers : le décor apaisant d’un jardin signé Anne Cabrol, lauréate du Carré des jardiniers 2017, favorisera leur expression détendue. « Ce lieu inspirant pourra laisser oublier le contexte du parc expo, pour stimuler les réflexions », espère Florence Mompo.

L’apothéose annoncée du Carré des jardiniers ne manquera pas de stimuler les interrogations à venir : « Que faire de cet événement phare ? Peut-on aller plus loin » ?

En attendant les réponses, Florence Mompo savoure l’acquis : « Qui aurait imaginé, voici cinq ans, qu’une politique nationale devienne le sujet central de Paysalia ? A nous de nous reposer en permanence les questions d’offres et de contenus », insiste la directrice.

Paysalia inspire un collector de Paysage Actualités

 

Avec un numéro centré sur le salon Paysalia, le mensuel Paysage Actualités fêtera à sa manière le dixième anniversaire de l’événement biennal phare de la filière paysage, dans son édition de novembre prochain. Les internautes pourront le commander en ligne au début novembre.

nvité d’honneur de Paysalia 2019, Mikaël Mercier, président de Val’hor, occupera la rubrique Rencontre : son interview explicite les raisons et les modalités de l’engagement de l’association interprofessionnelle du paysage, du végétal et de la fleuristerie dans le programme national Action Cœur de ville. Cette rencontre donnera au lecteur les clés du thème majeur de Paysalia 2019.


Avec les éclairages des principaux acteurs du programme Action Cœur de ville doté de 5 milliards d’euros et porté par le ministère de la Cohésion des territoires, le dossier du mois en présentera un bilan d’étape et une analyse du potentiel paysager. La rubrique Débat mettra en scène les trois principaux rendez-vous professionnels du paysage : Paysalia, Salonvert et le Salon du végétal. La revue s’achèvera par le portrait de Catherine Muller, présidente de Paysalia.


Paysage Actualités entraînera ses lecteurs dans les coulisses d’un événement phare du salon : le concours de reconnaissance des végétaux, dont la préparation mobilise les établissements de formation rattachés au réseau Hortipaysage animé par le ministère de l’Agriculture. La quasi-totalité des articles de cette édition collector se rattacheront à un moment ou à un stand de Paysalia.

Commentaires

Le dixième anniversaire sert de tremplin à Paysalia

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Date de parution : 10/2018

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Date de parution : 06/2018

Voir

AMC n°261 - Spécial Intérieurs 2017

AMC n°261 - Spécial Intérieurs 2017

Date de parution : 07/2017

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur