En direct

« Le développement durable implique une juste rémunération du maître d’œuvre »

Propos recueillis par Rémy Mario |  le 29/06/2012  |  France entièreCollectivités localesTravailEnvironnementMaîtrise d'œuvre

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

France entière
Collectivités locales
Travail
Environnement
Maîtrise d'œuvre
Bouches-du-Rhône
Santé
Technique
Valider
PACA -

Au côté d’une quinzaine d’organisations professionnelles, le président d’Envirobat Méditerranée tire la sonnette d’alarme sur la distorsion entre la multiplication des études environnementales et la baisse de rémunération de la maîtrise d’œuvre.

Pourquoi ce cri d’alarme ?

L’ensemble des organisations professionnelles représentant la maîtrise d’œuvre en Paca ont décidé de réagir face au fossé de plus en plus grand entre la prise en compte du développement durable, attendue et réclamée par les maîtres d’ouvrage publics et privés, et les moyens donnés réellement en amont aux acteurs de la maîtrise d’œuvre. Dans un contexte de restrictions budgétaires, de généralisation des Mapa mais aussi, pourquoi s’en cacher, de dumping des honoraires de la part de certains, nous devons, en plus de missions de base de maîtrise d’œuvre prévues par la loi MOP, réaliser de nombreuses études supplémentaires. Cela va des simulations environnementales, au calcul des consommations en passant par les chantiers verts… Le problème est le flou qui entoure ces prestations : elles ne sont ni clairement identifiées, ni prévues dans les délais d’études et les cahiers des charges et, de ce fait, non rémunérées, tout en ne représentant qu’une petite partie du coût d’une opération.

Quelles sont les conséquences ?

Elles dépassent largement une simple revendication corporatiste : comment renforcer la qualité environnementale, la pérennité des bâtiments si, en parallèle, on réduit l’investissement dans la maîtrise d’œuvre ? Comment sauvegarder l’emploi dans nos structures si nos rémunérations baissent de 20 %, 30 %, voire plus dans les BET sur lesquels reposent les études de mise en œuvre des projets ? On peut craindre aussi des malfaçons sur les chantiers, découlant d’études mal faites, et le durcissement des rapports maîtrise d’ouvrage-maîtrise d’œuvre.

Quelles actions engagez-vous ?

Le message a été lancé d’abord par l’ordre régional des architectes, puis par les syndicats des architectes des Bouches-du-Rhône et du Var. Aujourd’hui l’ensemble des acteurs va porter le message aux maîtres d’ouvrage pour leur permettre de distinguer les missions de base et les études supplémentaires. Au sein d’Envirobat Méditerranée, nous allons proposer que soit pris en compte dans le référentiel développement durable de l’association BDM la juste rémunération de la maîtrise d’œuvre. Ou encore militer pour en faire un critère d’écoconditionnalité dans le cadre des travaux d’amélioration environnementale.

PHOTO - 654065.BR.jpg
PHOTO - 654065.BR.jpg - © AAFN

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Code commenté de la commande publique

Code commenté de la commande publique

Date de parution : 09/2019

Voir

Histoire de l’architecture agricole

Histoire de l’architecture agricole

Date de parution : 07/2019

Voir

Règlement de sécurité incendie ERP avec historique des versions

Règlement de sécurité incendie ERP avec historique des versions

Date de parution : 07/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur