En direct

Le désir d’avenir de François Hollande pour les Archives nationales

MILENA CHESSA |  le 11/02/2013  |  ArchitectureTechniqueBâtimentSeine-Saint-DenisInternational

Le président de la République a découvert, le 11 février à Pierrefitte-sur-Seine, la plaque inaugurale du nouveau site des Archives nationales qui, selon lui, « donne un avenir à notre mémoire ».

« 3258 jours » que la ville de Pierrefitte-sur-Seine (Seine-Saint-Denis) attendait ce moment, et c’est son maire, Michel Fourcade, qui a prononcé la phrase de « bienvenue » dans le « temple de la mémoire » des Archives nationales. L’édifice de 82505 m2 Shon, dédié principalement à la conservation des archives de l’Etat depuis 1790, a été officiellement inauguré à 11h20 le 11 février 2013. « C’est le projet de trois présidents - Jacques Chirac, Nicolas Sarkozy et François Hollande - et le symbole de l’union de la République ! », souligne l’architecte italien Massimiliano Fuksas. Pour garder une trace de la conception et la réalisation du bâtiment, Agnès Magnien, directrice des Archives nationales, « ne désespère pas de recevoir les archives de ce chantier » de la part de la maîtrise d’œuvre et de la maîtrise d’ouvrage déléguée, l’Oppic.

Enjeu de civilisation

Dans son discours inaugural le président de la République, François Hollande, a rappelé que la conservation du patrimoine constitue « une mission éminente de service public », mais également « un enjeu de civilisation ». Le chef de l’Etat a alors évoqué son récent déplacement au Mali. « J’ai pu y voir ce que la barbarie était capable d’infliger au passé, c’est-à-dire de détruire les traces, les écrits, les monuments, les symboles, a-t-il dit. La haine, pour triompher, doit venir à bout de la mémoire. Et hélas, tous les exemples de barbarie ont toujours attesté de cette intention d’effacer le passé pour créer un ordre nouveau. Chaque fois que la mémoire est plus forte, plus durable, la démocratie progresse. Rien n’est donc plus vivant qu’une archive. Ce n’est pas une lettre morte ; c’est une lettre qui instruit. »

A noter la parution d’un dossier sur les bâtiments d’archives et de réserves dans le « Moniteur » n°5700, daté du 22 février 2013, en rubrique « Architecture & Urbanisme ».

Une architecture tripartite

Le bâtiment se divise en trois parties : un « monolithe » de 44000 m2 où peuvent être conservés jusqu’à 360 kilomètres linéaires d’archives ; six « satellites » où sont logés les ateliers de restauration et les bureaux des archivistes ; et enfin, un rez-de-chaussée public où les visiteurs peuvent venir voir une exposition temporaire (400 m2), écouter une conférence (280 places) ou bien consulter des documents originaux (160 places). Les volumes et leurs fonctions sont donc bien dissociés, mais un motif géométrique unifie l’ensemble : le losange. Il se retrouve dans le bardage en aluminium qui revêt le monolithe en béton et dans la structure métallique en poutre-treillis des satellites.

Fiche technique

Maîtrise d’ouvrage : ministère de la Culture et de la Communication, direction générale des patrimoines. Maîtrise d’ouvrage déléguée : Oppic (opérateur du patrimoine et des projets immobiliers de la culture). Programmiste : Millénaire 3 Consultants.

Maîtrise d’œuvre : Massimiliano et Doriana Fuksas, architecture et aménagement intérieur ; Florence Mercier, paysagiste ; Betom Ingénierie, BET TCE, Altia, acousticien ; Fabrice Bougon, économiste.

Bureau de contrôle technique : Socotec.

Entreprise générale : Bouygues Bâtiment Ile-de-France/ouvrage publics.

Surface : 82505 m2 Shon.

Coût de construction : 195,48 millions d’euros toutes dépenses confondues.

Commentaires

Le désir d’avenir de François Hollande pour les Archives nationales

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Date de parution : 10/2018

Voir

AMC n°261 - Spécial Intérieurs 2017

AMC n°261 - Spécial Intérieurs 2017

Date de parution : 07/2017

Voir

Nouvelles architectures en métal

Nouvelles architectures en métal

Date de parution : 11/2016

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur