En direct

Le dernier fabricant français de tunneliers, NFM Technologies, sera fixé sur son avenir le 7 novembre
Le tribunal de commerce de Lyon rendra sa décision définitive début novembre. Les deux repreneurs doivent en attendant rencontrer les acteurs-clés du dossier pour détailler leurs offres de reprises. - © Maxime Hanssen / Le Moniteur

Décryptage

Le dernier fabricant français de tunneliers, NFM Technologies, sera fixé sur son avenir le 7 novembre

Maxime Hanssen |  le 02/10/2018  |  Travaux publicsTunnelTravaux souterrainsTunnelier

Le tribunal de commerce de Lyon examinait ce mardi la situation de l'entreprise, placée en redressement judiciaire il y a deux mois. L’Allemand Mülhäuser et le Français Altifort ont déposé des offres de reprise. Les deux projets industriels diffèrent, et aucun ne garantit la stabilité des effectifs.

“Nous sommes très inquiets mais soudés”. Ils étaient une douzaine de salariés de NFM Technologies présents au Tribunal de commerce de Lyon ce mardi 2 octobre 2018, pour assister à l’audience intermédiaire, qui a duré une quarantaine de minutes. Le dernier constructeur français de tunnelier, installé à Villeurbanne (Rhône) et au Creusot (Saône et Loire), a été placé en redressement judiciaire le 2 août dernier.

Lors de cette audience, les offres des deux repreneurs potentiels, déposées le 24 septembre, ont été présentées. Les ressources en trésorerie, normalement suffisantes pour le maintien de l’activité jusqu’à fin octobre, ont également été abordées.

“Les deux repreneurs potentiels ont bien cerné les difficultés de l'entreprise. Ils vont repenser la politique commerciale et la stratégie de service. Il va falloir désormais travailler en détails sur ces offres généralistes, explique Luc Devaux, directeur général de NFM Technologies.

 

Le site du Creusot au coeur des projets industriels

 

Si les deux propositions “sont deux projets industriels sérieux”, elles sont très différentes dans leur approche stratégique et sociale, notamment sur le site du Creusot. Pour rappel, l'intérêt de l’entreprise Mülhäuser, spécialisée depuis plus d’un siècle dans les équipements périphériques des tunneliers, serait de construire, grâce à la reprise de NFM Technologies, un groupe capable de proposer à ses clients une offre globale ( fabrication de tunnelier et équipements périphériques).

Sa proposition vise notamment à recentrer une partie de sa sous-traitance sur le site de production du Creusot, où [...]

Cet article est réservé aux abonnés Moniteur, abonnez-vous ou connectez-vous pour lire l’intégralité de l’article.

Déjà abonné

Saisissez vos identifiants

Mot de passe oublié ?
Se connecter

Pas encore abonné

En vous abonnant au Moniteur, vous bénéficiez de :

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index

Commentaires

Le dernier fabricant français de tunneliers, NFM Technologies, sera fixé sur son avenir le 7 novembre

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Droit et gestion des collectivités territoriales - 2018

Droit et gestion des collectivités territoriales - 2018

Livre

Prix : 83.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Décrypter les finances publiques locales

Décrypter les finances publiques locales

Livre

Prix : 59.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Négoce 446 - Spécial TOP 100 de la distribution bâtiment-bricolage 2018

Négoce 446 - Spécial TOP 100 de la distribution bâtiment-bricolage 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 25.00 €

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur