En direct

Le département vote la clause Molière

le 28/04/2017  |  Alpes-Maritimes

Alpes-Maritimes -

Le 7 avril, le conseil départemental des Alpes-Maritimes a voté la clause Molière imposant aux entreprises retenues pour un marché d'employer des salariés parlant français ou de prévoir une prestation de traducteur. Par ailleurs, la part belle a été faite à l'insertion sociale pour tout marché dont le montant dépasse 200 000 euros HT : l'entreprise retenue devra compter au moins un équivalent temps plein par mois.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

Date de parution : 12/2018

Voir

Le ravalement

Le ravalement

Date de parution : 12/2018

Voir

Isolation thermique durable des bâtiments existants

Isolation thermique durable des bâtiments existants

Date de parution : 12/2018

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur