En direct

Le CSTB récompensé pour ses recherches sur la qualité de l’air
Remise du Prix à Enric Robine, Chef de la Division Agents Biologiques et Aérocontaminants, Rukshala Anton, ingénieure d’études et de recherche, et Stéphane Moularat, Responsable du secteur Métrologie des aérocontaminants. - © © CSTB

Le CSTB récompensé pour ses recherches sur la qualité de l’air

ISABELLE DUFFAURE-GALLAIS |  le 19/12/2014  |  TechniqueEnvironnementFrance entière

L’établissement public a reçu le Prix des Techniques Innovantes pour l’Environnement 2014, au salon Pollutec, pour son projet de balise de surveillance et diagnostic des contaminants fongiques de l’air intérieur.

Le Prix des Techniques Innovantes pour l’Environnement, oganisé dans le cadre du salon Pollutec, distingue des travaux de recherche publique pouvant faire l'objet d'applications ou de développements industriels. Le prix 2014 a été décerné au Centre Scientifique et Technique du Bâtiment CSTB) le 2 décembre dernier pour son projet de balise de surveillance et de diagnostic des polluants de l’air intérieur, notamment des contaminants fongiques.

Les moisissures peuvent générer diverses pathologies, notamment respiratoires, chez des sujets sensibles (enfants, personnes âgées, immunodéprimés). Elles peuvent aussi considérablement dégrader les supports sur lesquels elles s’installent. Pour anticiper les conséquences sanitaires et matérielles et exploiter efficacement les données obtenues, le CSTB a développé cet outil pratique inédit : une balise de surveillance, intégrant un système d’analyse miniaturisé pour des applications portables fiables.

Présérie industrielle

Une présérie industrielle, en cours d’élaboration, a fait l’objet de tests en laboratoire. Dès 2015, des actions de démonstration in situ sont envisagées dans des musées, bibliothèques et archives, en collaboration avec le Laboratoire de Recherche des Monuments Historiques (LRMH), la bibliothèque nationale de France (BnF) et les Archives nationales.

Ce projet a été lancé en 2007, suite au développement, par la division Agents Biologiques et Aérocontaminants du CSTB, d’un Indice de contamination fongique breveté, permettant de détecter des proliférations récentes ou cachées (derrière un revêtement par exemple). Ce premier outil permettait de diagnostiquer la présence d’un développement de moisissures dans les environnements intérieurs.

 « Avec cette nouvelle balise, annonce le CSTB, il s’agit de surveiller en continu et d’alerter dès les prémices de développement fongique, ce qui représente une grande avancée pour tous les acteurs du bâtiment. » Ce sera en effet  un outil pratique pour de multiples acteurs, en France comme à l’international : les industriels du bâtiment, les décideurs et gestionnaires des bâtiments publics et privés, les conservateurs de patrimoine culturel, qui veulent préserver la qualité de l’air intérieur des bâtiments mais aussi l’intégrité dans le temps des objets du quotidien ou de patrimoine culturel (tableaux, sculptures...).

Commentaires

Le CSTB récompensé pour ses recherches sur la qualité de l’air

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Batiprix Bordereau 2019 - 36 ème édition

Batiprix Bordereau 2019 - 36 ème édition

Livre

Prix : 98.00 €

Auteur : Groupe Moniteur

Voir

Hors-série AMC : 50 ans d'architecture

Hors-série AMC : 50 ans d'architecture

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

200 initiatives pour la transition énergétique des territoires

200 initiatives pour la transition énergétique des territoires

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur