En direct

Le Crédit agricole s'amarre aux Bassins à flot
Le siège de la banque est signé de l’architecte Jean-Michel Wilmotte. - © PHILIPPE CAUMES

Le Crédit agricole s'amarre aux Bassins à flot

Orianne Dupont |  le 04/01/2019  |  RéalisationsGirondeHQEAcierJean-Michel Wilmotte

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Architecture
Réalisations
Gironde
HQE
Acier
Jean-Michel Wilmotte
Valider

Bordeaux -

 

Le Crédit agricole a inauguré mi-décembre son nouveau siège bordelais dans le quartier des Bassins à flot, au sein de l'îlot Lesieur, où s'élèvent actuellement les opérations d'Altarea Cogedim, à qui la banque a racheté un foncier de 5 000 m2 pour y construire son bâtiment. Conçu par l'architecte Jean-Michel Wilmotte, l'ensemble compte 12 260 m2 SP, dont 2 400 m2 de terrasses et 1 000 m2 de jardins.

Le maître d'œuvre a réalisé un socle sur lequel viennent se poser différents volumes avec des toits à deux pans, ainsi que des jardins et terrasses suspendus. « C'est un bâtiment non monolithique traversé par la lumière », décrit Jean-Michel Wilmotte. Entièrement vitré, l'édifice est recouvert d'acier anodisé qui fait écho à la couleur de la Garonne et à la Cité du vin toutes proches. Il a reçu la double certification HQE excellent et Breeam Good.

Un chantier sur un site contraint. Si les équipes se montrent satisfaites du résultat, le chantier ne s'est pas déroulé sans peine. Le bâtiment a été construit sur la quasi-totalité des 5 000 m2 de foncier, au milieu d'autres opérations de construction, compliquant ainsi l'intervention et l'organisation des entreprises. « L'utilisation de trois grues nous a permis de gérer la logistique, car l'une d'elles a été dédiée à l'approvisionnement et nous l'avons gardée trois mois de plus pour l'arrivée et le montage des charpentes », explique Franck Winkel, directeur général de Seg-Fayat. Le sol a dû bénéficier d'un traitement à la chaux et au ciment avant l'installation des 300 pieux. Si la structure poteaux-poutres du bâtiment est classique, l'installation de voiles de grande hauteur a rajouté de la complexité.

Depuis le 5 novembre, 450 salariés ont investi les lieux, abandonnant leurs locaux historiques du boulevard Wilson. Rachetés par le groupe Pichet, ces derniers deviendront des logements.

Maîtrise d'ouvrage : Crédit Agricole Aquitaine. Maître d'ouvrage délégué : Crédit agricole Immobilier Promotion. AMO : Egis Conseil.

Maîtrise d'œuvre : Wilmotte & Associés.

Entreprise : Seg-Fayat.

Durée des travaux : 20 mois.

Coût des travaux : 30 M€ HT.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

L'assurance construction

L'assurance construction

Date de parution : 04/2019

Voir

La concession d'aménagement et ses alternatives

La concession d'aménagement et ses alternatives

Date de parution : 04/2019

Voir

Urbanisme de dalle

Urbanisme de dalle

Date de parution : 03/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur