En direct

« Le CPE, un instrument efficace et simple au service de la transition énergétique »
Pascal Roger, directeur du développement de Cofely Services - © © Cofely Service

« Le CPE, un instrument efficace et simple au service de la transition énergétique »

Propos recueillis par Elisabeth Salles |  le 04/04/2013  |  EntreprisesPerformance énergétiqueRéglementation thermiqueRhôneImmobilier

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Energie
Entreprises
Performance énergétique
Réglementation thermique
Rhône
Immobilier
Technique
Valider

Pour Pascal Roger, directeur du développement de Cofely Service, le Contrat de performance énergétique a un vrai rôle à jouer dans le cadre du débat sur la transition et la rénovation énergétique surtout dans un contexte où les capacités d’investissement sont limitées.

Cofely Services a signé, fin 2009, le premier contrat de performance énergétique. À ce titre, que répondez-vous aux critiques parfois émises sur ce dispositif ? Pouvez-vous nous en rappeler le principe ?

« Malgré des solutions techniques parfois complexes et innovantes, le principe des CPE est très simple. Il s’agit d’un outil contractuel lancé par la puissance publique qui permet, dans les marchés publics, d’associer les travaux avec l’exploitation dans la durée. Il innove en ce qu’il repose in fine sur une garantie réelle d’économies financières mais aussi de consommations énergétiques en mégawattheures et d’émissions de CO2.

Cela fait longtemps que Cofely Services, comme les entreprises de Fedene, mettent en pratique des contrats dits « de résultat », mais le CPE apporte un aspect formel important et sécurisant pour les clients. Pour le client, avoir en face de lui un prestataire qui s’engage sur des travaux et sur une économie mesurable est un plus indéniable. »

Quels résultats donnent les premiers retours d’expérience ?

« Ces premiers retours sont très positifs. Malgré certaines assertions formulées par des personnes extérieures au dossier, les résultats du CPE conclu pour les 14 lycées alsaciens sont aujourd’hui parfaitement en ligne avec l’engagement de réaliser 35 % d’économie d’énergie et de faire baisser les émissions de CO2 de 65 %. Nous pensons même dépasser ces objectifs et partager avec le client les économies supplémentaires. A l’inverse, si les objectifs n’avaient pas été atteints, cela aurait été à nos frais, puisque nous nous engageons sur un prix qui tient compte des économies générées.

Le deuxième particularisme du CPE, c’est qu’il permet une approche globale en termes de solutions. Auparavant, nous travaillions essentiellement sur les aspects techniques et thermiques. Aujourd’hui, après la phase d’audit, les solutions préconisées sont globales et concernent aussi bien la rénovation du bâti et des équipements techniques, que l’optimisation de la maintenance et de l’exploitation, ou encore un gros travail sur le comportement des usagers. »

Quelle montée en puissance peut-on envisager pour les CPE ?

« Le CPE a un vrai rôle à jouer comme outil et solution dans le cadre du débat sur la transition et la rénovation énergétique, dans tous les domaines. Par exemple, auprès des copropriétés, nous proposons une solution de CPE dénommée Effigaz qui repose sur une rénovation des installations techniques à notre charge tout en nous engageant sur un niveau de consommation sur une durée supérieure à huit ans. Nous développons, d’autre part, des CPE dans le cadre de contrats de partenariat. Nous en avons signé le 27 mars à Lyon pour quatre sites de la région Rhône-Alpes. CPE ou CPPE devraient permettre de financer beaucoup d’actions à iso-budget pour le consommateur final, ce qui est bien la priorité face aux capacités d’investissement limitées qui existent actuellement dans notre pays. »

Commentaires

« Le CPE, un instrument efficace et simple au service de la transition énergétique »

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

L'instrumentation et la mesure en milieu nucléaire

L'instrumentation et la mesure en milieu nucléaire

Date de parution : 06/2019

Voir

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Date de parution : 10/2018

Voir

L’assainissement-démantèlement des installations nucléaires

L’assainissement-démantèlement des installations nucléaires

Date de parution : 04/2018

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur