En direct

Le coworking explose en Ile-de-France
Le coworking explose en Île-de-France depuis 2016. - © © Buzzly

Le coworking explose en Ile-de-France

S.V. |  le 28/11/2018  |  TertiaireCoworkingGrand Paris ExpressBureauxImmobilier tertiaire

Avec une demande placée de plus de 100 000 m² à la fin du 3e trimestre 2018, le coworking continue de s’étendre sur le marché de l’immobilier de bureaux en Ile-de-France, avec une place prépondérante accordée à Paris. 

Le coworking a encore de beaux jours devant lui. Avec l’essor de la digitalisation et du télétravail et la transformation des modes de travail, le phénomène ne cesse de prendre de l’ampleur sur le marché de l’immobilier de bureaux. Preuve en est : la demande placée en Ile-de-France a explosé depuis 2016, passant d’un volume de 40 000 m² à plus de 90 000 m² en 2017, selon une étude de Knight Frank, société de conseil en immobilier. Et cette tendance haussière se prolonge en 2018 : le volume de m² absorbés par le coworking a dépassé les 100 000 m² à la fin du 3e trimestre.

La hausse tient au nombre de transactions, multiplié par 3 entre 2015 et 2018, mais également à l’augmentation de la taille moyenne des mouvements. Cette taille est passée de 1 500 m² en 2015 à plus de 4 000 m², en raison de l’accroissement des prises à bail supérieures à 5 000 m², voire à 10 000 m². Il faut dire que les marques de coworking n’ont cessé de se multiplier au cours des dernières années : Secondesk (Gecina), Nextdoor (Bouygues), Wellio (Covivio), Smartdesk (Icade).

Le phénomène WeWork

En 2018, c’est pourtant WeWork qui a concentré la totalité des transactions signées sur ce segment de surface en Ile-de-France, avec des nouveaux sites prévus rue Jules Lefebvre (Paris IXe), avenue de France (Paris XIII) et boulevard de Grenelle (Paris XV). Ces opérations permettent à la société américaine de proposer près de 100 000 m² de surface dans la capitale française.

Paris concentre l’essentiel des volumes pris à bail par les acteurs du coworking (71%), dont une partie prépondérante (39%) dans le quartier central des affaires. Cette croissance est notamment liée à l'augmentation du nombre d'entrepreneurs et de start-up, à la croissance des petites équipes au sein des entreprises, mais également à l'essor de sociétés qui offre de nouvelles solutions de collaboration.

Hors capitale, les grands pôles tertiaires bénéficient également de l’essor du phénomène. La Défense et le Croissant Ouest (Neuilly-sur-Seine, etc.) représentent 24% des surfaces louées. Les mouvements en première et deuxième couronnes demeurent peu nombreux, représentant à peine 6%. Une part qui pourrait évoluer avec le développement du Grand Paris Express.

Commentaires

Le coworking explose en Ile-de-France

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Isolation thermique durable des bâtiments existants

Isolation thermique durable des bâtiments existants

Date de parution : 12/2018

Voir

Code des juridictions financières

Code des juridictions financières

Date de parution : 12/2018

Voir

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

Date de parution : 12/2018

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur