Emploi / Formation

Le coût horaire du travail dans le BTP est de 28 euros

Mots clés : Travail

Le coût du travail englobe la rémunération globale du salarié et les charges payées par l’employeur. D’après une étude de l’Insee, le coût horaire moyen s’établit à 30 euros en France. Le BTP se situe à 28 euros.

Le coût du travail est l’un des sujets brûlant de la campagne présidentielle. Qu’en est-il exactement de la réalité hexagonale et du BTP en particulier ? En 2008, dans les entreprises de dix salariés et plus de l’industrie et des secteurs marchands (regroupant les secteurs de l’industrie, de la construction et du tertiaire), le coût annuel d’un salarié s’élevait à 50 850 euros, soit un coût du travail de près de 32 euros de l’heure (1). Un coût qui couvre la rémunération (salaire, prime, épargne salariale…), les cotisations sociales à la charge de l’employeur, les frais de formation professionnelle et les autres dépenses et taxes sur les salaires, déduction faite des subventions perçues. Un coût loin d’être homogène selon les secteurs d’activité. Ainsi, dans les secteurs financiers et d’assurance, le coût horaire frôle les 50 euros, quand, dans la construction, il est de 28 euros. La moyenne dans la zone euro se situant aux alentours des 25 euros pour les services marchands.

 

Un effet taille d’entreprise

Outre le secteur d’activité, la taille de l’entreprise influe sur le coût du travail. « Les secteurs qui concentrent les plus grandes entreprises sont aussi souvent les secteurs où le coût du travail est élevé », note les auteurs de l’étude. A l’inverse, les secteurs principalement constitués de petites entreprises, comme dans le BTP, se situent « en bas de la hiérarchie des coûts ».Les grandes entreprises sont soumises à des obligations légales, comme la participation ou la contribution au comité d’entreprise, et distribuent plus d’avantages venant gonfler ce coût. D’autres facteurs influencent également le coût du travail comme la composition de la main d’œuvre (âge, sexe, catégorie socioprofessionnelle).

Le salaire et traitements bruts constituent la part la plus importante du coût de la main d’œuvre (67% tous secteurs confondus et 70% pour la construction) suivie des cotisations sociales patronales (28% en moyenne)

 

 

(1) Insee Premières – Les déterminants du coût du travail en France – n°1393 – Février 2012

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X