En direct

Le contournement de Beynac est lancé
PHOTO - 13882_843467_k2_k1_1983020.jpg - © ALAIN SPIELMANN ARCHITECTE

Le contournement de Beynac est lancé

Orianne Dupont |  le 06/07/2018  |  DordogneGirondeLotInfrastructures

Dordogne -

Après huit référés suspensifs et 20 recours devant le tribunal administratif, les premiers travaux de réalisation du contournement routier de Beynac-et-Cazenac, tronçon d'un projet d'aménagement de la voie de la vallée de la Dordogne entre Libourne (Gironde) et Souillac (Lot) via Sarlat (Dordogne), ont été autorisés le 29 janvier 2018. Sa mise en service à l'été 2020 concrétisera un projet à 32 M€ HT dont les premières discussions remontent à 1985.

3,2 km de long sur 6 m de large. Le conseil départemental de la Dordogne, maître d'ouvrage, réalise une route de 3,2 km sur 6 m de large, deux ouvrages d'art qui franchissent la Dordogne pour contourner Beynac et un pont-rail sous la voie ferrée Bergerac-Sarlat. Cette voie, qui fera la liaison entre la RD703 et la RD49, pourrait capter 50 % d'un trafic dense, notamment en été. Mais ses opposants, qui ont créé une zone à défendre, dénoncent un projet qui voit le jour au milieu de six châteaux, dont deux classés, et d'un patrimoine environnemental.

Conscient de l'enjeu d'intégration du projet, le département l'a calé au plus près de la voie ferrée. C'est la proposition de l'équipe Setec tpi (mandataire), Alain Spielmann (architecte) et Samuel Craquelin (paysagiste) qui a été retenue à l'issue d'un concours en 2015. Le groupement, mené par Bouygues Travaux Publics, est chargé de construire deux ponts similaires de 211 m (pont du Pech) et 216 m (pont de Fayrac), dont les travaux ont démarré. Ils sont munis de deux tabliers séparés, respectivement destinés aux véhicules et aux circulations douces. « Les appuis des ponts ont été conçus alignés à ceux des ponts SNCF existants, et nous gardons le même niveau que le tablier SNCF afin qu'ils se fondent dans le paysage », précise Vincent Petit, ingénieur chez Setec tpi.

Les piles en Y des deux ponts, sur lesquelles reposent les tabliers, seront en béton brut gris silex avec un coffrage à peau métallique. Les tabliers en acier autopatinable pour les axes routiers et acier-béton pour les passerelles seront lancés en trois phases à partir de février 2019. Un marché en cours de consultation porte sur le dévoiement de la route des Milandes (RD53) pour la raccorder au futur contournement. Et celui sur la réalisation de la route entre les deux ponts sera lancé à la fin de l'année.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Batiprix Bordereau 2019 - 36 ème édition

Batiprix Bordereau 2019 - 36 ème édition

Livre

Prix : 98.00 €

Auteur : Groupe Moniteur

Voir

Hors-série AMC : 50 ans d'architecture

Hors-série AMC : 50 ans d'architecture

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

200 initiatives pour la transition énergétique des territoires

200 initiatives pour la transition énergétique des territoires

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur