En direct

Le constructeur

Gilles Rambaud |  le 10/02/2012  |  Territoire de BelfortBas-RhinHaut-RhinVosgesFrance entière

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Territoire de Belfort
Bas-Rhin
Haut-Rhin
Vosges
France entière
International
Valider

Alain Bohrer, 63 ans, prend la présidence du Cisma, le syndicat des constructeurs d’engins français.

Dire que les pelles Liebherr sont un bon exemple de la qualité industrielle allemande est une erreur. Certes elles sont fabriquées avec soin, mais en France, à Colmar, dans une usine qui emploie 1 800 personnes et que codirigent Rainer Abheiden, Wolfgang Burget et Alain Bohrer. A 63 ans, celui-ci vient d’être nommé à la présidence du Cisma, le syndicat des constructeurs d’engins français où siègent également Caterpillar et Yanmar, des marques américaines et japonaises qui, elles aussi, vendent du « made in France ». « Oui on peut faire de la mécanique en France. On peut en exporter aussi. Les trois quarts des pelles que nous fabriquons à Colmar sont vendues à l’étranger, certaines partent jusqu’en Amérique latine », souligne Alain Bohrer qui, effectivement, se sert du Rhin pour expédier ses produits partout dans le monde. Ce fleuve, il le connaît bien : naissance à Mulhouse, études à Strasbourg, premier emploi à Belfort. « J’ai toujours eu les Vosges dans le dos », résume-t-il. Fils de militaire, Alain Bohrer n’embrasse pas pour autant la carrière des armes, mais celle de la construction. « Je voulais devenir architecte. C’est pourquoi je suis entré à l’Ecole nationale supérieure des arts et industrie où il y avait une section d’architecture. Mais je crois qu’il me manquait la fibre artistique. Je me suis réorienté dans les travaux publics. » Jeune ingénieur, il ne débute pas sur les chantiers mais en bureau d’études, et travaille sur la structure des bâtiments où Alstom fabrique ses locomotives. Nous sommes en 1973 et tout est déjà en place : de la construction, de l’industrie et des engins lourds. En 2010, 38 ans plus tard, ce triptyque sera le même quand Alain Bohrer, aux côtés de Willi Liebherr et du directoire du grand groupe allemand, inaugurera une seconde usine à Colmar, destinée à la fabrication d’engins miniers. Beaucoup plus tôt, en 1980, il avait répondu à une petite annonce pour entrer dans la compagnie en tant que responsable produit, puis avait gravi les échelons jusqu’à la direction générale. « C’était la première fois que je travaillais au sein d’une si grosse structure. Mais j’y ai retrouvé le fonctionnement familial qui règne dans les PME. C’est la même vision à long terme, une stratégie basée sur une échelle de temps bien plus longue que celle qui régit les entreprises à capitaux ouverts. » S’inscrire dans la durée… en restant chez Liebherr depuis plus de trente ans et en s’engageant à une même constance à la tête du Cisma : « Ma présidence va s’inscrire dans la continuité des actions menées par mes prédécesseurs. » Est-ce dans cette temporalité qu’il faut chercher le secret de l’industrie allemande ? « Non. Son secret c’est d’être à l’écoute de ses clients, de savoir s’adapter à leur demande pour être capable de répondre parfaitement à leurs besoins. » Résumons : les industriels germaniques savent faire preuve d’une grande souplesse et les français ont des usines qui savent être compétitives ! Voilà qui bat en brèche quelques vieux clichés aussi stupides que de féliciter la qualité du travail de l’ouvrier allemand quand on claque la portière d’une pelle Liebherr.

PHOTO - 617890.BR.jpg
PHOTO - 617890.BR.jpg - © Vincent Leloup
bio Express

1948 Naissance à Mulhouse
1973 Diplômé de l’ENSAIS Strasbourg
1980 Entre chez Liebherr
1999 Directeur général de Liebherr France
2012 Prend la présidence du Cisma

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Réhabilitation énergétique et mobilité urbaine

Réhabilitation énergétique et mobilité urbaine

Date de parution : 12/2019

Voir

Construire avec le bois

Construire avec le bois

Date de parution : 12/2019

Voir

Propriétés et caractéristiques des matériaux de construction

Propriétés et caractéristiques des matériaux de construction

Date de parution : 11/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur