En direct

Le conseil général des Alpes-Maritimes veut le port de Nice

PERRIER François |  le 29/07/2004  |  CorseNiceAlpes-MaritimesPyrénées-OrientalesBouches-du-Rhône

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Corse
Nice
Alpes-Maritimes
Pyrénées-Orientales
Bouches-du-Rhône
Aude
Alpes-de-Haute-Provence
Hautes-Alpes
Lozère
Hérault
Var
Vaucluse
Gard
Principauté de Monaco
Aménagement
Transports
France
Architecture
Valider

En vertu d'un amendement introduit dans le projet de loi sur les responsabilités locales par Christian Estrosi, député et président du conseil général des Alpes-Maritimes et qui vient d'être adopté par l'Assemblée nationale, les départements pourront postuler à la reprise des ports d'Etat. Ceux-ci, initialement, devaient être prioritairement transférés aux régions dans le cadre des nouvelles compétences des collectivités territoriales. Le préfet de région sera désormais chargé d'arbitrer ce transfert, lorsqu'un département et une région seront en concurrence.
Cet amendement permet au conseil général des Alpes Maritimes d'être candidat à la reprise du port de Nice, le plus petit port d'intérêt national de France. Le département qui gère déjà cinq ports de la Côte d'Azur veut reprendre une infrastructure qui forme, avec la rade de Villefranche, un site commun d'accueil pour les navires de croisières.
Derrière cette candidature, réapparaît le projet de réaménagement du port, dont une première tentative par l'Etat a avorté. Le département veut donc relancer rapidement ce dossier, avec la CCI et la ville de Nice qui le soutiennent dans cette démarche.

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil