En direct

Le compte pénibilité, une bombe à retardement ?

Laurent Duguet |  le 27/02/2015  |  ÉvénementEntreprisesAllier

Inapplicable, absurde, complexe, inadapté… Le futur compte pénibilité mécontente les petites entreprises du bâtiment, qui appréhendent sa mise en œuvre en 2016.

Début 2016, l’ensemble du secteur du bâtiment devra mettre en place un compte personnel de prévention et de pénibilité, tenant compte de l’exposition de chaque salarié à des facteurs de risques. Alimenté en points tout au long de la carrière d’un salarié, le compte donnera droit à des formations et des heures non travaillées. Le salarié pourra anticiper au mieux de deux ans sa retraite.

Les entreprises oscillent entre anxiété et colère. « Quelqu’un au gouvernement s’est-il au moins demandé comment les artisans allaient remplir ce compte, dont le terme de pénibilité est une formidable [...]

Cet article est réservé aux abonnés Moniteur Artisans, abonnez-vous ou connectez-vous pour lire l’intégralité de l’article.

Déjà abonné

Saisissez vos identifiants

Mot de passe oublié ?
Se connecter

Pas encore abonné

En vous abonnant au Moniteur, vous bénéficiez de :

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index

Commentaires

Le compte pénibilité, une bombe à retardement ?

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur